Tchad : Des mesures pour contrer la propagation du coronavirus dans les établissements scolaires

Tchad : Des mesures pour contrer la propagation du coronavirus dans les établissements scolaires

Le Comité de Gestion de Crise Sanitaire, a tenu, ce 16 septembre, sa réunion hebdomadaire à la présidence de la République, sous la direction de son président, l’ambassadeur Amine Abba Sidick, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration et des Tchadiens de l’Etranger. Pour la rentrée scolaire, plusieurs mesures, contenues dans un communiqué de presse, sont prises pour contrer la propagation du coronavirus.

Le document indique que le Comité s’est penché sur les recommandations de la Coordination Nationale de Riposte Sanitaire relatives à la rentrée scolaire. A cet égard, le comité souligne l’impérieuse nécessité d’observer dans toutes les écoles les mesures ci-après :

  • Le maintien en permanence des dispositifs de lavage des mains ;
  • La mise à la disposition en permanence des personnels enseignants et administratifs de la solution/gel hydro alcooliques ;
  • La mise à disposition des thermo flash pour la prise systématique de température à l’entrée des classes ;
  • L’interdiction de faire asseoir plus de deux élèves par table-banc et le respect de la distanciation de 70cm au moins entre les tables-bancs ;
  • La responsabilisation de chaque enseignant (e) dans la gestion de sa classe en matière de respect de gestes-barrières avec le droit de renvoyer tout élève ne respectant pas lesdits gestes ;
  • La désinfection périodique des salles de classe ;
  • La régulation des mouvements des élèves à l’entrée et à la sortie pour éviter des attroupements importants ;
  • L’accompagnement des enfants par les parents dans les établissements préscolaires (jardins et garderies), doit se limiter au portail ;
  • La désignation d’un enseignant par chaque établissement préscolaire, pour raccompagner les enfants au portail à la fin de la journée ;
  • La mise en place d’un système de récréation alternées pour éviter des attroupements difficiles à contrôler ;
  • La réglementation de la vente et le contrôle de la qualité des aliments pendant les récréations ;
  • L’assainissement des locaux et matériels utilisés ;
  • La désignation dans chaque établissement d’un référant chargé de contacter le 1313, en cas de nécessité ;
  • Le non-recours pendant le premier trimestre à des enseignants en âge avancé et/ou ayant des antécédents médicaux.

NDALET POHOL-GAMO

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :