Société : l’ADC établit un rapport sur l’indice d’ingérence de l’industrie du tabac au Tchad

0
351
A droite, le secrétaire général de l'ADC, Daouda Elhadj Adam

L’Association de défense des droits des consommateurs (ADC) a présenté ce jeudi au CEFOD son rapport intitulé : « Indice d’interférence de l’industrie du tabac au Tchad ».

Ce rapport de 19 pages a pour but, selon le secrétaire général de l’ADC, Daouda Elhadj Adam, « de voir à quel niveau notre pays est en matière d’ingérence de l’industrie du tabac, de pouvoir recenser les différents cas d’ingérence ». Ce qui permettra aux décideurs, indique-t-il, de les sensibiliser sur leur responsabilité en matière de l’application des politiques anti-tabac.

Car, insiste le patron de l’ADC, « le tabac est un produit qui tue, qui appauvrit, qui pollue l’environnement, qui a beaucoup d’effets néfastes ».

Daouda Elhadj Adam a profité de l’occasion pour se féliciter des efforts faits par le Tchad en matière de lutte contre le tabac. Il cite notamment la ratification de la Convention cadre pour la lutte anti-tabac (ratifiée par 181 pays dans le monde), l’adoption de plusieurs textes législatifs et réglementaires dont la loi anti-tabac No 10 du 10 juin 2010 et les décrets d’application. le principal étant le décret No 1523 du 11 septembre 2019 portant prévention de l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques de santé.

Toutefois, relève le secrétaire général de l’Association de défense des droits des consommateurs, beaucoup reste encore à faire, parce que « c’est un secteur où l’ingérence de l’industrie du tabac est présente et pèse sur la mise en œuvre par les parties de leurs engagements internationaux ».

Les participants à la présentation du rapport

Quelques recommandations

Le rapport de l’ADC fait donc quatre recommandations au gouvernement dans la lutte anti-tabac :

  • multiplier les campagnes de vulgarisation du décret 1523 au niveau national ;
  • organiser des campagnes de vulgarisation dans les entités administratives de toutes les provinces du Tchad ;
  • ne pas céder aux pressions et propositions d’appui ou de collaboration de l’industrie du tabac ;
  • accélérer l’opérationnalisation de la police sanitaire.

Laisser un commentaire