Santé : l’Ordre des médecins adresse plusieurs recommandations au gouvernement

Santé : l’Ordre des médecins adresse plusieurs recommandations au gouvernement

L’ordre des médecins du Tchad a tenu son congrès du 19 au 22 juillet 2018 au Palais du 15 Janvier. Après quatre jours de travaux, les médecins ont adressé plusieurs recommandations au gouvernement tchadien et pris également des engagements.

Voici dix recommandations. L’Ordre des médecins demande au gouvernement de:

  1. De mettre en place un organe de régulation entre les Ministères en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Santé Publique et l’Ordre National des Médecins du Tchad en vue de réguler la formation dans les facultés de médecine et les établissements d’enseignement de santé publics et privés;
  2. D’ériger en Centre Hospitalier Universitaire(CHU) les hôpitaux nationaux (Hôpital ‘’La Renaissance’’, Hôpital Mère et enfant, Hôpital Général de Référence Nationale, Hôpital de l’Amitié Tchad-Chine) et l’Hôpital Régional d’Abéché;
  3. D’accélérer le processus de la signature des textes relatifs à la double appartenance (Ministère de la Santé Publique-Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) des enseignants de la faculté de Médecine;
  4. De réactualiser et adopter les textes juridiques régissant l’enseignement supérieur privé dans le domaine de la santé avec l’implication de l’Ordre National des Médecins du Tchad;
  5. D’harmoniser l’enseignement des paramédicaux dans tous les établissements publics et privés dans les deux langues officielles du pays;
  6. D’associer l’ordre des médecins dans la mise en œuvre du plan stratégique pour le développement des ressources Humaines de la santé;
  7. De prévoir les ressources humaines de qualité requise avant toute création des structures de soins de santé (Hôpital, centre de santé);
  8. D’instaurer l’enseignement de l’éthique médicale et la déontologie dans toutes les écoles de santé;
  9. D’organiser un audit externe des facultés de médecine notamment la faculté des sciences de la santé humaine de N’Djamena, la faculté de médecine d’Abéché et la faculté de médecine ‘‘bon samaritain’’ de Walia;
  10. De renforcer la faculté de médecine de l’Université Adam Barka d’Abéché en vue d’un encadrement de qualité.

En outre l’Ordre National des Médecins du Tchad s’engage entre autres à : veiller à la mise en œuvre et au respect effectif du code de déontologie médicale ; réviser l’ordonnance 09 portant création de l’Ordre National des Médecins ; rappeler que nul ne peut s’inscrire à l’Ordre National des Médecins du Tchad que celui ou celle qui a un Doctorat en Médecine (Bac+ 6ans au moins) ; contacter les écoles et les facultés de médecine dans lesquelles les Tchadiens ont été formés pour vérifier l’authenticité des diplômes délivrés.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :