Santé : les Tchadiens doivent « faire au minimum 30 minutes de marche par jour » pour éviter le diabète

Santé : les Tchadiens doivent « faire au minimum 30 minutes de marche par jour » pour éviter le diabète

En ce jour du 14 novembre 2018, le monde commémore la journée mondiale de lutte contre le diabète. Comment cette maladie évolue au Tchad et quelles sont les précautions à prendre pour l’éviter ?

Le diabète est considéré comme la 4ème maladie non-transmissible la plus dangereuse au monde. Chaque année le monde consacre le 14ème  jour du mois de novembre pour lui faire face à travers diverses activités de sensibilisation.

Au Tchad, il est difficile de connaitre le nombre exact des personnes souffrant de cette maladie, d’autant plus que les victimes-mêmes s’ignorent. Le diabète continue à faire des dégâts pourtant, ses causes sont connues. « La sédentarité et le surpoids sont deux facteurs de risque du diabète », explique Dr Oumar Abba, spécialiste en Diabétologie, dans une interview accordée aux confrères de Fm Liberté.

« Au Tchad, il y’a quatre facteurs qui expliquent l’expansion du diabète. « Il y’a l’urbanisation active, la consommation abusive des aliments qui contiennent trop de graisse, trop de sucre et trop de sel, la sédentarité et enfin les conditions environnementales », explique le diabétologue Oumar Abba, avant de prodiguer quelques conseils permettant d’éviter cette maladie.

Mais la consommation exagérée de l’alcool et des cigarettes occupe aussi une place non négligeable dans l’expansion du diabète. Pour Dr Oumar Abba., « les Tchadiens doivent prendre l’habitude de pratiquer du sport. Aussi, ils doivent faire au minimum 30 minutes de marche par jour et marche avec transpiration trois fois par semaine ». Il est évident que ce sont des gestes simples mais qui peuvent sauver une vie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :