Santé : 30% d'enfants africains n'ont pas été encore vaccinés à ce jour

BRAZZAVILLE, 17 avril (Xinhua) — Sept sur dix d’enfants sont vaccinés et d’autres trois sur dix ne sont pas encore atteints à ce jour sur le continent africain, a indiqué mercredi à Brazzaville, au Congo, le coordonnateur secteur de programme Vaccination de routine et nouveaux vaccins à l’OMS, Dr Richard Mihigo.

Cette révélation a été faite au cours d’une journée de sensibilisation des journalistes congolais sur la Semaine africaine de vaccination qui aura lieu du 22 au 28 avril prochain, en vue de vulgariser les bienfaits de ce traitement qui permet de réduire considérablement le taux de morbidité et de mortalité.

Cette sensibilisation organisée conjointement par l’OMS et le gouvernement congolais, a pour objectif d’augmenter la couverture vaccinale et permettre, grâce aux médias, de pouvoir vacciner plus d’enfants en accordant la priorité aux zones qui sont difficiles d’accès.

Selon le Dr Mihigo, grâce à cette sensibilisation, l’OMS va augmenter la couverture vaccinale et administrer d’autres interventions telles que la supplémentation en vitamine A, le déparasitage et le suivi de la croissance et la distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide, afin de protéger la population contre les maladies potentiellement mortelles comme la grippe, la méningite et les cancers qui surviennent à l’âge adulte.

La réussite de cette opération, a-t-il dit, peut contribuer à l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). La vaccination a commencé dans les années 70-80; elle requiert un important investissement pour tous les pays, a-t-il relevé.

La vaccination ne concerne pas seulement les enfants et les femmes enceintes, mais touche toutes les couches sociales, a-t-il poursuivi, précisant que cette année, chaque pays organise des activités en fonction des conditions locales.

Au sujet du vaccin contre le Sida, le Dr Mihigo a simplement exhorté les journalistes à se protéger, car le vaccin qui était très avancé au stade 3, conçu en Afrique du Sud a été jugé moins efficace, et beaucoup d’efforts continuent à se faire pour l’améliorer, le Sida étant devenu aujourd’hui une maladie chronique.

La Semaine africaine de la vaccination (SAV) est placée sous le thème “Populations vaccinées, populations en bonne santé”. La première SAV a été célébrée lors de la dernière semaine d’avril 2011, rappelle-t-on. A cette occasion, 40 des 46 pays de la région africaine avaient organisé des activités incluant la vaccination contre des maladies évitables par la vaccination, notamment la poliomytélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, les infections à Hib, la rougeole et la fiàvre jaune.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :