lundi 15 août 2022

Les femmes enceintes contractant la Covid-19 courent un plus grand risque de décès (étude)

Les femmes enceintes qui contractent la Covid-19 et hospitalisées courent un plus grand risque de mort que celles qui ne sont pas enceintes. “Elles courent aussi un risque plus grand de complications graves si elles ont une condition sous-jacente telle que la tuberculose, le VIH ou la drépanocytose”, selon une étude récente conduite par le Forum africain pour la recherche et l’éducation en santé (AFREhealth).

L’étude menée sur 510 femmes enceintes dans six pays d’Afrique subsaharienne a analysé l’impact de la Covid-19 sur leur santé entre le début de la pandémie en mars 2020 et la fin mars 2021. Elles ont été comparées à 403 femmes qui souffraient de la Covid-19 sans être enceintes, et à un nombre similaire de femmes qui étaient enceintes sans avoir la Covid-19. Les résultats indiquent que les femmes enceintes qui ont la Covid-19 nécessitent des soins intensifs et de l’oxygène supplémentaire car elles ont une probabilité cinq fois plus haute de mourir si elles sont hospitalisées à cause de cette maladie car, selon l’étude, la grossesse double la probabilité de décès d’une femme hospitalisée avec Covid-19.

« C’est une relation bidirectionnelle : l’impact de la grossesse aggrave l’évolution pour Covid. En même temps, la Covid-19 affecte les résultats pour les femmes enceintes », a déclaré à NCA news le Dr Jean Nachega, épidémiologiste et professeur à l’université sud-africaine de Stellenbosch et l’université américaine de Pittsburgh.

Une autre étude, selon le Magazine de défense ADF, d’INTERCOVID auprès des femmes enceintes dans 18 pays a obtenu des résultats similaires, mais elle incluait seulement 5% d’africaines (au Ghana et au Nigeria) parmi les participantes. L’étude d’AFREhealth a analysé les résultats de l’Afrique du Sud, du Ghana, du Kenya, du Nigeria, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo. La majorité des sujets de la recherche provenaient d’Afrique du Sud.

Bien que la population africaine soit plus jeune que celle d’Europe ou d’Amérique du Nord, le continent a des niveaux plus élevés pour certaines maladies telles que la tuberculose, le VIH et la drépanocytose, ce qui peut compliquer la grossesse et les infections de Covid. « Nous ne pouvons pas extrapoler les résultats au continent à partir des États-Unis ou de l’Europe, a déclaré le Dr Nachega à NCA. C’est pourquoi nous voulions conduire cette étude auprès de cette population spéciale ».

Le Dr Nachega déclare espérer que son étude incitera davantage de pays africains à encourager les femmes enceintes à se protéger contre les infections de Covid-19.

Laisser un commentaire

économie

Salamat : le pont de Goz Mabilé englouti par le fleuve Barh Azoum

C'est une montée fulgurante des eaux du fleuve saisonnier Barh-azoum, arrivé au niveau d'Amtiman ce 08 août surprenant les planteurs et éleveurs et ralentissant...

Koumra : la ville est menacée d’inondations

Depuis quelques jours, il ne cesse de pleuvoir à Koumra, chef-lieu de la province du Mandoul plongeant ainsi la population dans la crainte d'être...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
886 votes · 887 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité