L'association la vue pour tous aide les enfants du Tchad à voir plus clair

On se demande où il puise toute son énergie. Jérôme David ne se repose quasiment jamais. Opticien diplômé et gérant du magasin Optic 2000 de Champfleury, il est aussi enseignant auprès des étudiants en optique du centre Pasteur de Bétheny. Ce qui lui reste de temps libre, il l’occupe à garder chiens et chats, chez lui comme à domicile. Sa société Vac’animo est la seule de la région a proposé ce concept de gardiennage à la carte. « Mon salaire de prof et celui de pet-sitting sont reversés intégralement à La vue pour tous. » Une association humanitaire dont il est le fondateur. « Cet argent me permet de payer les billets d’avion et l’hébergement sécurisé pour mes missions. »

Avec sa mallette d’essai et son pupillomètre, il se rend deux fois par an en Afrique, principalement en Centrafrique, mais aussi en Éthiopie et au Tchad, dont il revient tout juste. Des missions humanitaires de près de huit jours. « Je teste la vue des enfants, bien souvent des orphelins. » Au Tchad, sur les 120 mômes qui ont trouvé refuge au village SOS enfants, vingt-sept vont être équipés d’une paire de lunettes adaptée à leur vue. «  Ils ont pu choisir la monture qu’ils souhaitaient sur dix modèles. » Des montures provenant de dons de sponsors (Opal et Dixit), des sociétés qu’il a fallu âprement convaincre puis fidéliser mais aussi des montures provenant de particuliers. « Si vous souhaitez donner vos anciennes lunettes, il suffit de les déposer dans tous les magasins Optic 2000 de Reims », précise Jérôme David. Quant aux verres, ils sont fournis gracieusement par Essilor. La taille et le montage sont réalisés par des étudiants volontaires du centre Pasteur. Enfin, un transporteur qualifié achemine les lunettes. « Les missions sont possibles grâce à toutes ces bonnes volontés », reconnaît Jérôme David.

Il travaille aussi ponctuellement avec le Dr Laurent Khaitrine, ophtalmologiste rémois. A Bangui, l’an passé, Jérôme David a détecté chez un enfant, un problème grave au niveau du cristallin. Le Dr Khaitrine a conseillé ses homologues africains sur cet acte chirurgical pointu.« L’enfant a pu être opéré dans les meilleurs conditions. »

Jérôme David souhaite solliciter des subventions auprès du département, de la région mais cherche une personne qualifiée pour le conseiller sur les démarches à mener.

Autre objectif pour 2015 : partir avec un petit groupe d’étudiants en optique, « afin de leur montrer les besoins sur place et la réalité de notre monde. J’aimerais multiplier les voyages et surtout assurer un réel suivi en retournant tous les deux ans dans chaque village pour s’assurer que les enfants aient toujours des montures adaptées à leur vue. »

Bien plus que des dons financiers, ce dont a besoin le président de l’association La vue pour tous, c’est de matériel comme un auto réfractomètre, « pour gagner du temps lors des examens de vue, être plus précis ».

Pour tout renseignement, contacter Jérôme David au 06 65 25 23 20.

Pour les dons : lavuepourtous.com

Source : l’union

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :