Covid-19 : “Il ne faut pas que les forces de l’ordre s’emportent avec brutalité”, Saleh Kebzabo

Covid-19 : “Il ne faut pas que les forces de l’ordre s’emportent avec brutalité”, Saleh Kebzabo

la maladie à coronavirus suit son chemin mais la population tchadienne rélache les mesures dites barrières. En réponse, les forces de l’ordre brutalisent. Face aux ministres en charge de la Santé et de la Défense, le député Saleh Kebzabo plaide pour une intensification de la communication.

“Accompagnons la population tout simplement en intensifiant toujours la communication qui est devenue ronronnière et routinante” a dit le député Saleh Kebzabo aux autorités sanitaires et sécuritaires.

Pour lui, il ne faut pas brutaliser les gens. “Il faut juste accompagner les populations dans leurs mouvements et continuer à vivre comme on le fait maintenant”. Avec cette pandémie, c’est une nouvelle façon de vivre qui s’impose et “il ne faut pas que les forces de l’ordre s’emportent avec brutalité” pense Saleh Kebzabo.

Selon ce député, au lieu de faire usage de la force, les autorités religieuses doivent parler le plus souvent dans leurs sermons de l’importance du respect des mesures barrière.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :