Coronavirus : pas de culte dès ce vendredi à la grande mosquée de N’Djamena

Coronavirus : pas de culte dès ce vendredi à la grande mosquée de N’Djamena

En plus des mesures annoncées la veille, le gouvernement a annoncé vendredi que les lieux de culte et les mosquées ne doivent également plus recevoir des fidèles. Récit à N’Djamena.

À N’Djamena, la grande mosquée se vide cet après-midi. Les fidèles qui étaient déjà sur place ont été priés de rentrer chez eux. Car, « en plus des mesures précédentes, les lieux de culte et les mosquées sont fermés à compter de ce vendredi 20 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire », vient d’annoncer Kalzeube Payimi Deubet, ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence et président de la Cellule de veille et de la sécurité sanitaire.

Cette mesure du gouvernement a donc aussitôt exécutée. La grande mosquée Roi Fayçal de N’Djamena. Dans l’intervalle de quelques minutes, des agents de la police municipal, appuyés des travailleurs de la mosquée, ont évacué tous les fidèles.

Actuellement, la mosquée est désormais fermée au public. Mais cette décision suscite de l’incompréhension chez les fidèles : beaucoup de croyants trouvés sur place estiment que le gouvernement devait accepter la prière commune pour demander à Dieu de réduire les dégâts de coronavirus dans le pays, alors que d’autres regrettent de n’avoir pas été prévenus plus tôt.

Lire aussi – Coronavirus: les bars, restaurants, cabarets, casinos et centres de jeux sont fermés jusqu’à nouvel ordre

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :