Coronavirus : l’Institut français du Tchad annule les spectacles initiés par l’artiste Mawndoé

Coronavirus : l’Institut français du Tchad annule les spectacles initiés par l’artiste Mawndoé

CULTURE – Les concerts de restitution du projet « Au nom de l’art », initiés par Mawndoé Célestin, sont annulés. La décision a été rendue publique ce mardi par à l’Institut français du Tchad (IFT).

Initialement prévus les 19 et 20 mars, les concerts de restitution du projet Au nom de l’art de l’artiste Mawndoé sont finalement annulés. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi 17 mars, l’Institut français du Tchad (IFT). Une mesure justifiée par les  « nouvelles mesures contre le Covid-19 », selon l’IFT. Même si, à ce jour, aucun cas de coronavirus n’a été détecté dans le pays.

Rencontré dans la foulée dans le jardin de l’Institut français, Mawndoé se veut rassurant et estime qu’entre prendre le risque d’avoir un millier de morts et l’annulation de ses spectacles, il n’avait « pas le choix ».  « Ces mesures sont prises pour le bien-être de tous »,  poursuit-il, soulignant que « les concerts auront lieu ultérieurement ».

Selon les organisateurs, les tickets de ces concerts seront remboursés à partir du 18 mars.

D’autres événements annulés à l’IFT

Les spectacles de l’artiste Mawndoé ne sont cependant pas les seules activités que l’IFT annule. Une projection-débat, programmée ce mardi à 15 heures, est d’ores et déjà retirée aussi du programme.

D’après une source proche des responsables de l’Institut français, une réunion est en cours pour prendre d’autres mesures et, éventuellement, interdire l’accès au sein de la structure au public dans les jours à venir.

Lire aussi : au nom de l’art, trouver l’essentiel dans la création selon Mawndoé

Laisser un commentaire