Coronavirus : les activités judiciaires sont suspendues au Tchad

Coronavirus : les activités judiciaires sont suspendues au Tchad

Dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour restreindre la propagation de coronavirus au Tchad, le Garde des sceaux a décidé mardi de suspendre presque toutes les activités judiciaires dans le pays.

C’est une note circulaire signée par le ministère de la Justice, Djimet Arabi, qui vient s’ajouter, ce mardi 24 mars, à l’arsenal des mesures déjà prises par le gouvernement contre la pandémie de coronavirus.

Le Garde des sceaux suspend ainsi toutes les audiences publiques dans les cours, tribunaux, justice de paix jusqu’à nouvel ordre. Mais “l’exception est cependant faite des audiences des flagrants délits, des référés, qui peuvent se tenir à huit-clos et dans le respect des mesures préventives”, précise la note.

Concernant des visites des prisonniers dans les maisons d’arrêts, elles seront soumises à “un filtrage strict dans l’observation des mesures d’hygiène placés sous contrôle des régisseurs, gardiens et du personnel socio-sanitaire des maisons d’arrêts”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :