Coronavirus : Déby menace de restaurer les mesures levées si les gestes barrières ne sont pas respectés

Coronavirus : Déby menace de restaurer les mesures levées si les gestes barrières ne sont pas respectés

Le chef de l’État, Idriss Deby Itno, a envisagé la possibilité de restaurer les mesures restrictives levées si les Tchadiens ne respectent pas les gestes barrières. C’est lors de la présentation des vœux de l’Eïd El Fitr aux membres restreints du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques ( CSAI) ce dimanche.

Dans son message de circonstance livré ce 24 mai aux membres du CSAI, Idriss Deby Itno appelle les Tchadiens à la vigilance et au respect des mesures édictées pour contrer la propagation du COVID-19, notamment le respect des gestes barrières.

Le chef de l’État prévient que si d’aventure, “les Tchadiens ne respectent pas les gestes barrières, rien n’empêchera de rétablir les décisions restrictives et coercitives pour protéger les concitoyens… Privilégions donc, la discipline, respectons les mesures barrières pour stopper la propagation de cette maladie qui n’a que trop endeuillé les Tchadiens” encourage Idriss Déby Itno.

Le président de la République explique que c’est dans l’optique d’adapter en permanence l’approche stratégique de gestion de la crise sanitaire que certaines mesures ont été levées. “C’est en conservant ce compromis entre l’impératif sanitaire et les contraintes de la vie socioéconomique de notre pays que nous sortirons vainqueur de cette situation endémique” précise-t-il.

Selon Idriss Deby Itno, l’ouverture des marchés, restaurants et la reprise des transports interurbains qui est effective. Et c’est au regard de l’évolution de la pandémie et surtout de la capacité disciplinaire des Tchadiens que les autres mesures seront levées progressivement annonce Idriss Deby Itno.

Cette année, la fête marquant la fin du mois de ramadan a été célébrée au Tchad dans une atmosphère particulière, sur fond de riposte contre le Coronavirus. La présentation populaire des vœux au président de la République par les corps constitués a été suspendue par la direction générale de protocole. Sauf un petit comité des Oulémas du CSAI est reçu dans une sobriété par le chef de l’État.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :