Coronavirus : ALIMA et Alerte Santé, partenaires incontournables du gouvernement dans la lutte

Coronavirus : ALIMA et Alerte Santé, partenaires incontournables du gouvernement dans la lutte

Depuis 2012, les ONG médicales Alima (The Alliance for International Medical Action) et son partenaire Alerte Santé œuvrent aux côtés du gouvernement tchadien pour la prise en charge des malnutris. Elles travaillent pour la lutte contre le paludisme, le renforcement des capacités du personnel soignant et bien d’autres. En cette période de pandémie de Covid-19, ces ONG sont au premier plan dans la lutte. 

Alima et Alerte Santé sont des ONG humanitaires et médicales qui interviennent au Tchad depuis déjà 8 ans. Elles appuient le ministère de la Santé publique dans la gestion des crises nutritionnelles et sanitaires.

Un médecin référant avec son équipe à l’hôpital Tchado-Chine

Dans nos interventions, nous avons une approche à 3 composantes : les interventions médicales, la recherche et l’innovation, le partenariat national avec le ministère de la Santé et l’ONG Alerte Santé. Dans le partenariat, nous avons la collaboration, le renforcement des compétences et des capacités en termes de formations, d’appui en médicaments et équipements, en ressources humaines et d’appuis divers afin d’assurer la pérennisation de nos actions.

KINDE Mathieu, Chef de Mission d’ALIMA,

Ces ONG rassemblent l’expertise médicale d’employés humanitaires internationaux à celle d’ONG médicales nationales et d’instituts mondiaux de recherches afin d’apporter une aide médicale de qualité aux personnes les plus vulnérables.

L’unité de prise en charge des enfants malnutris

De sa création en 2009 à ce jour, Alima a soigné 2,6 millions de patients, a mené 56 programmes dans 13 pays et a lancé 10 projets de recherche opérationnelle sur la malnutrition, le paludisme, le virus Ebola ou encore la chirurgie pendant une catastrophe naturelle. 

Depuis la pandémie de Covid-19, Alima et Alerte Santé, en tant que partenaires du ministère de la Santé, sont membres de la Cellule de veille et de sécurité sanitaire pour apporter leurs expertises. « Nous sommes en discussion avec le ministère de la Santé pour prendre en charge les personnes atteintes de Covid-19 », informe Alexis R. Dermbaye, Coordinateur général d’Alerte Santé.

Zone d’Intervention

Alima et son partenaire national, Alerte Santé, travaillent à N’Djamena et dans la province du Lac, notamment dans les districts sanitaires de Ngouri, Isseirom et Liwa. En 2014, nous elles ont pris en charge, dans le domaine médical, les retournés et réfugiés de la RCA installés à Gaoui (N’Djamena) et à Doyaba dans la province du Moyen Chari.

Au Tchad, notre domaine d’activité est la santé de nutrition chez les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les femmes allaitantes et la gestion des urgences avec le suivi et la prise en charge des épidémies ainsi que des personnes déplacées.

Alexis R. Dermbaye, Coordinateur général d’Alerte Santé.
ALIMA et Alerte santé ont formé 349 agentssoignants en 2019

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :