L’Organisation mondiale de la santé (OMS), remet officiellement de médicaments et équipements médicaux, dans le cadre de la prise en charge des complications médicales liées à la malnutrition aigüe, des médicaments contre la malaria et consommables pour un stock de contingence  pour lutter contre le choléra, c’était en présence du représentant du ministre de la santé publique et de la prévention Dr Alsadick Haroun Abdallah, Directeur General de la pharmacie, du médicament et des laboratoires.

Ces médicaments et équipements médicaux sont destinés pour la délégation sanitaire provinciale de Lac et d’une part et d’autre part pour la lutte contre le paludisme et le choléra au Tchad, pour une valeur totale de 109,443,44 USD, soit 72.414.860 FCFA dont 29.669.900 FCFA de médicaments pour la nutrition et 42.744.960 FCFA pour les intrants d’urgence sanitaire.

Dr Zongo Arsène, représentant son chef de département, a indiqué qu’à travers ce don, son institution entend renforcer le secteur de la santé du Tchad ainsi que les capacités des hommes et des femmes qui ont le devoir sacré de protéger la nation tchadienne et ses concitoyens contre la malnutrition aigüe sévère, le paludisme et le choléra.

Le Directeur General de la pharmacie, du médicament et des laboratoires Dr Dr Alsadick Haroun Abdallah a précisé que ces produits arrivent au moment où le Tchad est confronté à un certain nombre de problèmes qui nécessitent une prise en charge médicamenteuse des refugiés venant des pays voisins, des cas du paludisme grave et des sinistrées des inondations qui ont aussi un besoin sanitaire important.