lundi 6 février 2023

Salamat : le gouverneur sensibilise à la protection de l’environnement dans les limites du Parc de Zakouma

Le gouverneur de la province du Salamat, Abdoulaye Ibrahim Siam, a fait une descente dans les villages Goz- Djarat et Kiéké, dans les limites du Parc de Zakouma, pour sensibiliser les populations à la protection de l’environnement.

C’est une foule de personnes des villages Goz- Djarat et Kiéké du canton Salamat 1 qui ont réservé un accueil chaleureux à la délégation conduite par le gouverneur Abdoulaye Ibrahim Siam ce 24 et 25 novembre 2022 dans la localité.

Abdoulaye Ibrahim Siam a tenu à remercier la population dans son ensemble, les responsables du parc national de Zakouma pour la qualité de l’accueil qui lui a été réservé avant de signifier que cette descente de sensibilisation sur la protection de l’environnement dans les limites du Parc de Zakouma témoigne de son adhésion à la protection de l’environnement et à la conservation de la biodiversité.

Ainsi se basant sur les textes liés à la protection de l’environnement, le gouverneur exhorte la population à protéger l’environnement en évitant le braconnage ; la coupe abusive des bois verts; le feu de brousse; la pêche illégale et de respecter les limites du Parc et les couloirs de transhumance validés par les parties prenantes. Il a aussi appelé à la participation de la communauté riveraine dans la protection de la biodiversité ; la sensibilisation des transhumants pour la vaccination du bétail ; la non utilisation des produits non homologués et à lutter contre le recouvrement illégal des recettes par les agents des eaux et forêts.

Faut-il le souligner, les recettes touristiques du parc contribuent de manière substantielle à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines du Parc notamment la construction de l’école de Goz- Djarat, la prise en charge des enseignants et les retombées de tout genre.

Le gouverneur se faisant parent d’élève puis autorité a exhorté la population à envoyer leurs progénitures à l’école, à encourager la scolarité des filles, à faciliter la fréquentation des structures sanitaires surtout les visites prénatales des femmes enceintes, à lutter contre le mariage d’enfants, etc.

Abdoulaye Ibrahim Siam, avant de quitter les villages précités a eu à s’entretenir tour à tour avec les autorités administratives, coutumières religieuses…les demandant de dénoncer tous ceux qui détiennent illégalement les armes de guerre tout en prônant la cohabitation pacifique entre les populations.

Djimotoum Bongtoloum, correspondant à Amtiman

Laisser un commentaire

économie

Revue de presse : la commission d’organisation du référendum constitutionnel ne passe pas, Human rights watch charge le gouvernement

La levée de boucliers contre la composition de la Commission nationale chargée de l’organisation du référendum constitutionnel (CONOREC) et le cinglant rapport de Human...

Les festivités marquant la 29e édition de la journée nationale des personnes handicapées lancées à Laï

Les festivités de la 29e édition de la journée nationale des personnes handicapées sont officiellement lancées ce matin à Laï, chef lieu de la...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1106 votes · 1107 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité