Revue de presse au Tchad : Semaine du 6 au 11 août 2018

C’est l’été au Tchad et certains journaux ferment leurs portes pour un petit repos. Mais, quelques parutions sortent encore de l’imprimerie. La politique, l’économie et le social sont toujours au rendez-vous.

« Ce texte qui divise les Tchadiens » c’est le titre de l’hebdomadaire Le Pays de la semaine du 02 au 08 août 2018. Le journal a consacré 4 pages à un sujet qui a fait couler assez de salive depuis la proclamation de la 4ème République, le serment confessionnel.  Le journal dans son dossier s’est rapproché de tous les acteurs susceptibles de se prononcer sur la question. Pour les religieux, rapporte Le Pays, « la laïcité du Tchad ne permet pas à la loi de consacrer une formule de prestation de serment confessionnel ». Mais selon le porte-parole du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir, Jean Bernard Padaré, « le serment ne viole en rien le principe de la laïcité. Il n’exclut personne ni les musulmans ni les chrétiens ».

Dans une interview accordée au tri-mensuel Espace Culture, Dinamou Daram, président du Parti Socialiste sans Frontière a déclaré que, « des Doungourous capricieux aux côtés du dictateur prédateur, vampirique et destructif instaurent une République dynastique ». Le président de ce parti, d’après nos confrères, base son argumentaire sur le fait que la grève a tout mis aux arrêts.

L’hebdomadaire L’Info lui, dans son éditorial du 9 août, est revenu sur la mauvaise gestion de certains projets financés par les partenaires se basant sur le cas de la Banque Mondiale. Pour le journal public, les projets sont réalisés avec un manque de la volonté du résultat. Ce que si le Tchad ne prend pas garde, va décourager d’autres partenaires soucieux du développement du pays.

L’hebdomadaire indépendant L’observateur, lui a enquêté sur une affaire de falsification de la signature du ministre des Finances et du Budget. Selon le journal, l’usurpateur aurait imité la signature du ministre sur un ordre de virement pour vouloir sortir du trésor public un montant de 1,5 milliards de FCFA. Des faits que le ministre Issa Abdelmahmoud rejette et porte plainte contre X.

L’observateur est revenu également sur le recensement des enseignants qu’il qualifie de « c’est la croix et la bannière ! ». Le journal s’interroge sur à quoi va servir ce recensement quand on sait plusieurs opérations de ce genre sont déjà réalisées dans ce secteur. Pour L’observateur, c’est un calvaire imposé aux agents de l’éducation qui sont obligés de braver la pluie pour être en règle et percevoir le salaire.

Dans sa parution du jeudi 09 août 2018, Le Quotidien Progrès a titré sur l’ordonnance qui érige les 23 régions en provinces. D’après ce texte adopté en conseil des ministres et signé du président de la République, les provinces gardent leurs appellations des anciennes régions.

Le journal d’investigation Eclairages dénonce « un coup d’Etat dans un QG à Moundou ». Pour le journal au 3ème œil, la fille du défunt le président du Parti pour la Démocratie et l’indépendance Intégrale (PDI), Lydie Béassoumda a par acclamation été désignée le N°1 du parti. Ce que dit le journal n’est pas du goût de tout le monde.

Bon début de semaine !

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :