Revue de presse au Tchad : Semaine du 19 au 24 février 2018

Revue de presse au Tchad : Semaine du 19 au 24 février 2018

La crise fait encore vendre les parutions cette semaine. Chaque journal trouve un qualificatif pour décrire la situation. Le social et l’économie sont fondus complètement dans la politique.

« Déby et la tactique du pourrissement », titre N’Djamena Bi-Hebdo qui rappelle que, la stratégie actuelle du Gouvernement face à la grève est dangereuse. Pour le journal, toutes les mesures prises par le Gouvernement produisent les mêmes effets qui sont la récession et les hausses du chômage et de la dette. Dans une interview que Barka Michel, porte-parole de la plateforme revendicative a accordée au journal,  ce dernier a déclaré que : « les travailleurs refusent d’être esclaves ». Le Pays pour sa part pense que c’est « Le temps de longs couteaux », faisant ainsi allusion aux représailles dont font l’objet les militants de la société civile et les opposants. Le journal se demande comment aura lieu dans ce contexte, le forum national inclusif. Le Visionnaire qualifie la situation de « terreur pour faire taire ». Et que, dans ce genre de situation il est opportun pour le Gouvernement de convaincre les syndicalistes et la société en présentant un plan convaincant de redressement économique. Pour Le quotidien Progrès, même la médiation religieuse ne décrispe pas la tension sociale. Les leaders religieux interrogés par le journal disent qu’ils n’ont pas à faire des propositions mais demandent que les protagonistes reviennent sur la table de négociation pour le bien être du peuple tchadien.

Dans son éditorial « Crise financière, insécurité, abus… la morte lente des journaux », La Voix a fait le tour des problèmes auxquels sont confrontés les organes de presse. Une situation qui a motivé les patrons des organes de presse à observer la journée sans presse le mercredi 21 février 2018.

Le Visionnaire a dressé un bilan des deux ans de Pahimi Padacké Albert à la tête de la Primature. « 2 ans pour ne rien faire » a-t-il mis à la Une. Un bilan que le journal juge catastrophique raison pour laquelle il est passé sous silence. La caisse de souveraineté de la primature serait le seul souci du Premier Ministre selon nos confrères.

Le trimensuel Abba Garde riche en image à la vitrine, fait une comparaison de régimes politiques et d’époques à travers ce titre : « Oraison funèbre de la République ». Pour nos confrères du «Gardien », de 1960 à 1990, les indicateurs de développement n’étaient pas au rouge malgré le peu de moyens dont disposaient les dirigeants qui se sont succédé. L’agriculture et l’élevage faisaient vivre peut-on lire dans les colonnes du journal. « L’éducation, l’honneur, la fierté, la dignité étaient là », poursuit l’auteur de l’article.

Le bi-hebdomadaire L’Info se demande les retraités du Tchad, « Méritent-ils le calvaire ? ». A travers un reportage, le journal a décrit les conditions dans lesquelles les retraités du Tchad peinent à entrer en possession du fruit de leur sacrifice pour le pays.

Bon début de semaine !

Un commentaire

  1. Deu-ingbe arnold
    27 février 2018 at 20 h 33 min Répondre

    je vous encourage pour ce travail. que Dieu vous bénisse davantage

Laisser un commentaire