Revue de presse au Tchad : Semaine du 16 au 21 juillet 2018

Revue de presse au Tchad : Semaine du 16 au 21 juillet 2018

Les titres de vos journaux, cette semaine se sont intéressés beaucoup plus aux sujets d’ordre social que politique. Tous, ont touché à la crise et ses conséquences sur le quotidien des Tchadiens.

« C’est la dictature ! » titre Le Pays  avec une illustration des policiers en service. C’est le rapport de l’organisation internationale Amnesty sur le Tchad présenté le 16 juillet qui a inspiré le journal. Titré « budget en chute, répression en hausse. Le coût humain des mesures d’austérité », le rapport met l’accent sur le fait que la crise financière n’est pas une excuse pour porter atteinte aux droits de la population notamment, le droit à la santé et à l’éducation. Le tri-mensuel Abba Garde lui, mentionne que le rapport indique que le Tchad a pourtant signé la charte africaine des droits de l’Homme, le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Dans sa rivière, Le Pays révèle une information selon laquelle il y a des prisonniers VIP à la maison d’arrêt d’Amsinéné. Ces derniers bénéficieraient des traitements de faveur tels que des toilettes aménagées à leur taille, des véhicules à leur service voire même des garçons de course. Le journal cite ces prisonniers VIP dans le rang d’anciens gouverneurs, des gestionnaires de projets etc.

Le trimensuel Abba Garde a titré à sa Une « Éternels salariés de la présidence de la République ». Il s’appuie sur une note listant  34 personnes, signée du ministre Secrétaire général de la présidence Kalzeubé Pahimi Deubet pour notifier son collègue des Finances. Sur la liste on peut distinguer des anciens agents de la présidence parmi lesquels des actuels hauts cadres, qui émargent encore. « Nous cessions de dire que la souffrance du peuple et la crise qui frappe le pays n’ôtent pas du tout le sommeil à ces profito-situationnistes qui gravitent autour du président Déby », écrit le journal.

Le bi-Hebdomaire L’Info titre « Pas de répit pour les malfrats » à l’occasion de la présentation d’un faux commandant de police appréhendé et présenté par les forces de l’ordre.

Le Quotidien Progrès revient sur la difficulté des N’Djamenois  à pouvoir circuler aisément en cette période de pluie où, les rues sont inondées. Le journal décrit que dans certains quartiers, les habitants se substituent à la commune pour arranger certaines parties des routes afin d’éviter des contournements interminables.

Le journal Alchahed s’intéresse au baccalauréat qui s’est déroulé selon lui, sur un front social. « Alors que la plateforme syndicale revendicative campe sur sa position, le gouvernement reste insensible aux cris des travailleurs », souligne le l’hebdomadaire bilingue.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :