Revue de presse au Tchad : Semaine du 12 au 17 février 2018

Revue de presse au Tchad : Semaine du 12 au 17 février 2018

Vos colonnes restent dominées par la crise qui secoue le Tchad. Certains journaux ont proposé des scénarios de sortie de crise. D’autres par contre ont fait une bonne part au départ du cinéaste Mahamat Saleh Haroun du Gouvernement, un fait diversement apprécié.

« Colère » en grand caractère peut-on lire à la Une du trimensuel Abba Garde du 10 au 20 février 2018. Le journal a fait un aperçu des différentes tensions qui ont prévalu durant les manifestations relatives à la grève. A Sarh, informe Abba Garde, l’opération tintamarre lancé par le Syndicat des enseignants du Tchad section régionale est reprise par des jeunes qui sont descendus dans la rue puis, dispersés par les forces de l’ordre. Le 30 janvier, selon le trimensuel, une fille âgée d’environ 14 ans a été tuée par les forces de l’ordre lors d’une manifestation. La mort d’une femme tuée par balle par la Force d’Appui aux Régies  en chasse d’un fraudeur a été relayée dans la même colonne. Rien ne marche pour Abba Garde qui dit que, « même l’Etat de droit est en vacance ». Comme solution, il propose à ce que, ceux qu’il qualifie de « prévaricateurs » remboursent l’argent qu’ils ont amassé au nom du Tchad. Le Pays lui pense au calvaire des fonctionnaires suite à cette crise.

« Bye bye, Déby et son régime », titre N’Djamena Bi-Hebdo, du 12 au 18 février 2018. Un titre appuyé par une caricature de l’ancien ministre de la culture Mahamat Saleh Haroun. Le bi-Hebdo a décrypté les différents propos du ministre tenus dans les médias internationaux. Mahmat Saleh Haroun a déclaré dans les colonnes de Jeune Afrique qu’il n’a pas été démis de ses fonctions mais démissionné pour raisons personnelles. N’Djamena Bi-Hebdo poursuit avec les propos du cinéaste, « ce n’est pas mon nom qui va blanchir le régime ». Le Pays parle d’une erreur, l’entrée de Mahamat Saleh Haroun dans le Gouvernement de Déby. Le Quotidien Progrès, lui est affirmatif au départ du cinéaste. Il fait un feedback de son prédécesseur Djibert Younouss qui revient à la charge de ce ministère pour une deuxième fois.

L’Info du 15 février 2018 est revenu sur les stratégies du Gouvernement mis en œuvre par le ministère des Finances et du Budget pour faire face à la déperdition des recettes. Pour ce faire, le ministre en charge des Finances a rencontré les responsables des banques pour la bancarisation des recettes des impôts et des domaines.

Bon début de semaine !

Un commentaire

  1. SAADADINE KABO
    19 février 2018 at 14 h 08 min Répondre

    Merci beaucoup de nous avoir fait suvre les news de notre tres cher et beau pays a travers votre journal des journaux poste sur votre mur facebook.

Laisser un commentaire