Revue de la presse au Tchad : semaine du 4 au 10 juillet 2016

Revue de la presse au Tchad : semaine du 4 au 10 juillet 2016

L’actualité cette semaine est dominée par la session criminelle ouverte le 30 juin dernier et la guéguerre entre les hommes politique du pays. La nouvelle politique de la santé n’a pas été perdue de vu par le medias.

« Session criminelle, l’épilogue du Zouhouragate », titre à sa petite une l’hebdomadaire La Voix. Pour notre confrère, c’est difficile à croire et pourtant, la justice tchadienne a tenu sa promesse de soumettre les présumés violeurs de Zouhoura à la rigueur de la loi. Il poursuit en précisant que cette affaire qui a mis en cause les enfants des dignitaires du pays et membres du sérail a connu des rebondissements spectaculaires.

« Session criminelle 2016, à quand le jugement de Baba Laddé ? » s’interroge pour sa part l’hebdomadaire Le Visionnaire. D’après ce journal, écroué depuis décembre 2014, Baba Laddé a déjà fait 18 mois en prison sans pour autant être présenté à un juge. « Alors que ses partisans espéraient son jugement pendant la session criminelle en cours, nos sources à la justice nous signalent que son dossier ne serait pas à l’ordre du jour ». Le journal précise que le général autoproclamé Mahamat Abdoulkader alias Baba Laddé, arrêté le 10 décembre 2014 à Kabo dans le nord de la Centrafrique par les soldats français de la MUNISCA, continue son séjour carcéral dans la haute prison de Korotoro. Il faut noter que session criminelle a été suspendue suite à la grève des avocats.

« Alifei perd son latin devant Yorongar », titre entre ses lignes le journal Éclairage qui a attribué des notes aux deux hommes, notamment le ministre de la communication Moustapha Ali Alifei à qui il a donné la note de 2/20 et Yorongar qui a reçu la note de 18 /20.

« Bras de fer Béchir/Médard, Médard l’emporte », nous rapporte Le Visionnaire. D’après lui, malgré l’interdiction du gouverneur de la région du Logone Occidental, Mahamat Béchir Cherif Daoussa, la journée commémorative du décès du militant de  CTPD a été bel et bien été célébrée le 28 juin dernier, au siège du parti à Moundou.

« Politique nationale de la santé 2016 – 2030, le Tchad fait un pas en avant », relève  le tri-mensuel Abba Garde. Selon ce journal, le 29 juin dernier à l’hôtel Hilton, a eu lieu la cérémonie de présentation et d’adoption de la nouvelle politique de la santé à l’horizon 2016-2030. Dans son discours de circonstance, le ministre de la santé publique a exprimé toute sa satisfaction et son optimisme pour l’aboutissement du document, relate-t-il.

« Nouvelle politique de la santé au Tchad validée », mentionne pour sa part Le Visionnaire. Selon cet hebdomadaire, le Tchad dispose d’une politique nationale de la Santé qui couvre la période de 2016 à 2030.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :