Revue de la presse au Tchad : semaine du 30 novembre au 06 décembre 2015

Les 25 ans du Mouvement Patriotique du Salut parti au pouvoir a largement fait la Une des journaux. C’est aussi le cas du congrès extraordinaire du Cadre d’Action Populaire pour la Solidarité de la République CAP-SUR et les dessous de la défaite des Sao du Tchad.

Le citoyen consacre totalement sa Une avec des Images du défunt Hassan Djamouss, Idriss Deby et autres anciens rebelles sortis ce 1er 1989. Pas d’oubli pour l’insurrection du 1er avril mentionne-t-il. « Que de pleur et de lamentation! », s’exclame l’Observateur après 25 ans de règne. D’après eux, en un quart de siècle, le phénomène des enfants bouviers, le mariage précoce, les crimes et assassinats, les braquages et vols à main armée… constituent le lot quotidien du peuple tchadien. ‘’L’usure’’, affirme pour sa part l’éditorialiste du journal Le Temps. Selon notre confrère la commémoration de la 25ème Journée dite de la démocratie et de la liberté passe presque inaperçue à N’Djamena pendant que les échos des provinces n’annoncent nullement une certaine attractive.

‘’Le Kaboré tchadien ?’’, s’interroge le journal La Voix avec l’image du président de CAP-SUR Joseph Dimrangar Dadnadji en première page. Selon le confrère, l’ancien premier ministre est plébiscité président national de CAP-SUR pour le fauteuil présidentiel. Le Parti CAP-SUR en route pour l’alternance en 2016 renchérit le trimestriel  Abba Garde. Pour ce journal, des signaux forts ont été donnés et c’est parti pour l’alternance en 2016. Du côté de l’hebdomadaire Le temps, Joseph Djimrangar Dadnadji sur le starting-block. Pour ce dernier, après une analyse minutieuse de la situation chaotique de la politique tchadienne, le CAP-SUR a désigné JDD pour participer aux présidentielles de 2016. Le CAP-SUR affûte ses armes, commente pour sa part l’Observateur. Le CAP-SUR va en guerre contre toute prise de pouvoir par les armes.

‘’10 millions cash pour avoir la tête de Bétel !’’ souligne Le potentiel. Il mentionne par ailleurs que, autrefois tranquille dans les coulisse du palais Rose où il contribuait à polir l’image de Deby, Bétel Miarom promu ministre fait face aux mafiosi de la Fédération tchadienne de football qui misent 10millions cash pour avoir sa Tête. L’avis du trimestriel Abba Garde ne va pas avec celui du journal Le Potentiel. Pour Abba Garde, ‘’défaite des Sao, Bétel s’est rempli les poches’’. Selon lui, depuis la dernière maladroite sortie du ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, des voix s’élèvent pour l’accuser d’avoir renfloué son compte en banque grâce à la défaite des Sao qu’il a participé à obtenir. Entre la FTFA, le Fond National pour le développement des sports et lui, le torchon brule affirme-t-il ainsi. Toujours le sport, 60millions engloutis en un jour ! Écrit sur les pages du journal Le Potentiel. Au confrère de mentionner que les dirigeants de la FTFA ont battu le record de la roublardise en décaissant une soixantaine de millions pour une assemblée générale à Moundou. Une assemblée d’un jour.

Le journal Le Potentiel, fait tout un dossier sur la douane. Reforme à la douane, ‘’le masque des frondeurs tombe !’’, s’exclame-t-il ainsi en citant toute une liste des présumés auteurs de la mauvaise gestion et du blocus de redressement de la douane. Autre titre, Hassan Touka Djoroube, du cantonnât d’Amdjarass à la Direction Générale des douanes. Après une éviction spectaculaire de Salay Deby, c’est le chef de canton d’Amdjarass en personne qui atterrit à la douane pour seconder le Général Bayanan. Il révèle par ailleurs à sa Une que, Salay s’exile chez Ahamat mahamat Bachir en Egypte.

Retrouvez tous les lundis sur votre site la revue de presse du Tchad avec Eric Ngarlem Toldé

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :