Revue de la presse au Tchad : semaine du 30 mai au 5 juin 2016

L’actualité de cette semaine est largement dominée par le verdict du procès de l’ancien président Hissein Habré.

« Il est condamné à la prison à vie le 30 mai 2016 dans la capitale sénégalaise où il s’est exilé depuis sa chute en 1990 », titre à sa Une le quotidien Le progrès. Il rapporte entre ses colonnes que les biens mobiliers et immobiliers de HH seront confisqués.   « Sans surprise les Chambrés africaines extraordinaires ont condamné l’ancien dictateur à la réclusion criminelle à perpétuité », note pour sa part le journal La Voix. D’après notre confrère, rien n’a été facile. Car selon lui, l’affaire Habré n’a pas encore connu de dénouement car les victimes doivent retrousser les manches pour solliciter des réparations.

« Dossier HH, un long chemin parcouru par les juges et les avocats », souligne le journal L’Info. D’après lui, le procès de l’ancien président de la République Hissein Habré, qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 a commencé le 20 juillet 2015. Habré qui n’a jamais reconnu l’autorité des Chambres africaines extraordinaires, a gardé silence tout au long du procès jusqu’au verdict prononcé par le juge Gustave Kam le 30 mai denier.  « Clopin-clopant, Hissein Habré le lion de l’Unir est mis en cage pour toujours ! », note pour à sa Une l’hebdomadaire l’Observateur. Pour notre confrère, après plusieurs tergiversations sur Hissein, le doute s’est dissipé le 30 juin 2013 lorsque celui qui est poursuivi pour crimes de guerre,  crime contre l’humanité, crime de viol a été arrêté et gardé à vue jusqu’au 3 juillet de la même année où HH est présenté aux juges.

« Procès Habré, l’histoire a triomphé ! », titre pour sa part l’hebdomadaire Le Visionnaire. Selon lui, avec ce verdict, le cœur de tous ceux qui ont subi les atrocités, les formes d’animosité sous ce Raïs est apaisé. Il ajoute par ailleurs que, avant la justice de Dieu, il y a d’abord celle des hommes qui vous fera goûter l’Armageddon sans passer par l’au-delà.

« Perpétuité pour Habré, obsèques pour Tombalbaye, 5eme mandat pour Idriss Deby Itno et l’enfer pour le peuple Tchadien », titre à sa Une L’Eclairage le troisième œil. Selon ce journal, depuis 1979 jusqu’à nos jours, il est difficile sinon très difficile de savoir quel est le meilleur régime politique au Tchad. Il poursuit par ailleurs que Tombalbaye est un régionaliste, Malloum a laissé parler les armes, Lol Mahamat Choua n’a pu cadrer les seigneurs de la guerre,   Hissein Habré a plongé  le pays dans la “coranocratie” et la terreur. Avec Idriss Deby Itno, c’est l’expression militaire et policière.

Retrouvez chaque semaine Eric Ngarlem Toldé pour la revue de presse au Tchad sur votre site.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :