Revue de la presse au Tchad : semaine du 11 au 17 juillet 2016

Revue de la presse au Tchad : semaine du 11 au 17 juillet 2016

L’actualité cette semaine est largement dominée par le projet de réforme de l’Etat tchadien, les préparatifs de l’investiture du président de la République le 8 août prochain et l’état critique des routes au Tchad.

« La marche vers la fédération a commencé », titre à sa Une l’hebdomadaire Le Pays. Selon ce journal, le 27 juin dernier, un décret du premier ministre a mis en place le Haut comité de pilotage du processus de réforme de l’Etat. Une structure chargée de définir les grandes orientations en matière de la réforme de l’Etat. C’est le premier acte vers la République fédérale du Tchad voulue par le chef de l’Etat. Il illustre son sujet avec la caricature du président Deby sur un cheval qui sabote Yorongar, considéré comme le premier initiateur de la fédération au Tchad. « En route vers la République fédérale », mentionne entre ses lignes le journal La Voix. D’après la Voix, en février dernier, lors de son discours d’investiture comme candidat à la présidentielle d’avril 2016, Idriss Deby Itno s’est engagé à conduire une profonde réforme de l’Etat. Le train est désormais mis sur les rails par le premier ministre, déterminé à réussir relève-t-il.

« Jour J-25 : ça va se savoir… », titre l’éditorialiste de l’hebdomadaire Le Visionnaire. Pour notre confrère, à moins d’un mois de l’investiture d’Idriss Deby Itno pour un cinquième mandat à la tête du Tchad, Djimrangar Dadnadji, Gali Ngoté, Brice Mbaïmon Guedmbaye, Laoukein Kourayo Médard, Saleh Kebzabo et Mahamat Ahamat AlHabo, reviennent à la charge avec le fameux gouvernement de salut public. Celui-ci a été annoncé au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle du 10 avril par la Commission nationale électorale indépendante. Tribune Info annonce pour sa part que, « l’opposition démocratique, une arête au travers de la gorge du pouvoir ». Selon lui, ayant reçu des soutiens non négligeables de la part de certaines organisations internationales très crédibles, l’opposition démocratique tchadienne pèse comme une épée de Damoclès sur le régime de Deby. « Ce qui la galvanise également à marquer Deby à la culotte et le pousse dans le gouffre », conclut-il. Le tri-mensuel Abba Garde écrit à sa Une, « après le holdup électoral, l’heure des représailles a sonné ». Pour Abba garde, « Mbaimon Guermbaye est asphyxié financièrement par le pouvoir » d’une part et « Dobian Assingar, victime des représailles du pouvoir » d’autre part.

« Les Tchadiens doivent apprendre à conduire », relève Le Pays. Selon le confrère, les accidents de circulation sont légion à N’Djamena. Le comportement des conducteurs de véhicules à N’Djamena et en province est déplorable s’indigne-t-il. « Circulation routière, voici comment les Tchadiens se tuent », titre à sa Une le journal La Voix. Cet hebdomadaire illustre ses propos par les images des conducteurs qui traversent les gardes fous et un camion à Benne qui est monté sur un véhicule Hilux.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :