mardi 31 janvier 2023

Revue de presse : l’étau se resserre autour de Mahamat Kaka, Elect-sport sacré champion au terme d’un championnat national de football plein d’engouement

Les pressions sur le chef de l’Etat à moins de trois mois de la fin de la transition et le sacre du club Elect-sport de N’Djamena à l’issue du championnat national de football sont au menu de votre revue de presse hebdomadaire.

La tension monte à l’approche de la fin de la transition

La transition enclenchée en avril 2021 à la suite de la mort au combat du président Idriss Déby Itno est censée prendre fin dans moins de trois mois. Ce qui fait monter la tension et surtout les pressions sur le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby, alias Kaka.

« Mahamat sous pression américaine », pointe Le Visionnaire. Pour le journal, la junte se retrouve « acculée à tous les niveaux » pour le respect de la charte de la transition en cours qui débouchera sur des élections libres et démocratiques. En effet, rappelle cet hebdomadaire, après la sortie médiatique de la chargée d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Tchad (rappelant aux membres du Conseil militaire de transition d’organiser des élections libres et transparentes à l’issue de la transition, des élections auxquelles ils ne doivent pas se présenter), c’est le tour du sénateur américain, Bob Menendez, président de la commission sénatoriale des affaires étrangères d’introduire une résolution au Congrès, exigeant que la transition débouche sur « une voie démocratique ».

« A l’international comme à N’Djamena, Mahamat Idriss Déby sous pression maximale », accentue Le Pays. Ce journal qui écrit que la transition devrait s’étendre au-delà des dix-huit mois initialement prévus, indique que le président du CMT fait face à l’impatience de Paris et Washington, deux de ses principaux partenaires. Dans le même temps, précise-t-il, « Kaka doit composer avec la pression de son premier cercle… ».

Abba Garde ne dit pas autre chose en affirmant que le CMT est dans une zone de turbulences. Pour le canard de Moussaye Avenir De La Tchiré, des pressions conjuguées des Etats-Unis, du Vatican et de la France « mettent en difficulté les putschistes au pouvoir ». La France, poursuit-il, aurait élaboré des schémas de dissolution du CMT et le remplacement de Mahamat Idriss Déby par quelqu’un d’autre. Le journal pense notamment au prêtre Antoine Berilengar, au ministre de la Sécurité publique Idriss Dokony Adiker, au directeur de cabinet civil du chef de l’Etat Mahamat Hamid Koua et à l’ancien secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS) Mahamat Zène Bada dont les images sont placardées à la Une.

Tout cela amène La Voix à s’interroger si « Le CMT est-il dans la tourmente ? ». « Accablé par des scandales de détournement des deniers publics, embourbé dans la pratique de clientélisme et incapacité avérée d’assurer la sécurité de la population, le CMT est pris dans son propre piège. Et la frustration des Tchadiens s’accentue », alerte le journal de DjambalBahr.

N’Djamena Hebdo embouche la même trompette et prévient que « Le Tchad [est] en zone d’alerte rouge ». Face aux pressions de toutes parts, Hebdo constate un branle-bas du côté du pouvoir et de ses partisans qui effectuent des sorties « à l’emporte-pièce, dignes des bons vieux temps des partis-Etats ». Pour ce titre, leurs sorties montrent le « vrai visage » des tenants du pouvoir actuel dont l’agenda « caché » se dévoile au fil du temps et leur volonté « manifeste de confiscation du pouvoir ».

Alors que presque plus personne ne doute de la prolongation de la transition, Salibou Garba, président du parti AND et coordinateur du regroupement COP estime, dans les colonnes de L’Observateur, que la coalition « CMT-MPS-Alliés prendrait un risque en prorogeant unilatéralement la durée de la transition ».

Elect-Sport sur le toit du Tchad

A côté de ces tensions dans le milieu politique, détendons l’atmosphère avec une note de sport. Elect-Sport de N’Djamena a été sacré champion du Tchad à l’issue du championnat national de football organisé du 3 au 17 juillet dernier.

« Elect-Sport électrocute As Santé d’Abéché », fait dans le jeu de mots Le Sahel, Elect-Sport étant l’équipe de la Société nationale d’électricité. Ce quotidien informe que par 7 tirs au but contre 6 que le club de la capitale a battu celui d’Abéché, qui a d’ailleurs émerveillé le public N’Djamenois, après un score nul et vierge au bout du temps réglementaire.

« Le Tout-Puissant Elect-Sport sacré champion », titre sobrement L’Observateur qui souligne que les deux finalistes vont représenter le Tchad aux compétitions africaines des clubs. Mais il ne fait pas d’illusion quant à leur chance d’aller loin car, signale L’Obs, ils feront face à des équipes habituées à ces compétitions et au niveau de jeu « nettement au-dessus ».

Elect-Sport sacré champion est décidément le titre qui revient partout dont dans le journal Le Pays. Mais ce qui intrigue le journal de Madjiasra Nako c’est où est-ce que les représentants tchadiens joueront leurs matchs à domicile étant donné que le pays ne possède pas de stade aux normes internationales.

Le Visionnaire, quant à lui, se félicite de la qualité de ce championnat qui a contenté tout le monde. Il jette particulièrement des fleurs au comité d’organisation car, relève-t-il, il y a deux ans qu’aucune compétition de ce genre n’a eu lieu.

Abba Garde qui apparemment garde encore une dent contre les anciens dirigeants de la Fédération tchadienne de football à savoir l’ancien président Moctar Mahmoud et l’ancien premier vice-président Ibrahim Wang Laouna Foullha se demande s’ils n’ont pas « honte de vivre ce succès ». Abba Garde note que la réussite qui a caractérisé l’organisation du championnat national de football, « avec très peu de moyens », montre bien que le retard que connait le sport roi au Tchad, est dû à la « mauvaise foi et à la malhonnêteté de ceux qui l’ont géré durant plusieurs années ».   

Laisser un commentaire

économie

L’ancien PM Pahimi Padacké Albert publie “l’Afrique empoisonnée, pathologie et thérapie des conflits”

L'ancien Premier ministre tchadien de transition et homme politique intègre désormais le cercle des écrivains. Son oeuvre intitulée "L'Afrique empoisonnée, pathologie et thérapie des...

Mayo-Kebbi Est : une femme se pend dans la Kabbia

Une femme s'est donnée la mort par pendaison le week-end dernier dans le canton Djarao, département de la Kabbia, province du Mayo-Kebbi Est. ...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1101 votes · 1102 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité