vendredi 27 janvier 2023

Revue de presse : le report du dialogue ne surprend pas

Le énième report du dialogue national inclusif est le sujet phare de la semaine écoulée. Voici votre revue de presse hebdomadaire.

Déjà reporté à deux reprises, le dialogue national ne se tiendra pas non plus à partir du 10 mai. Sur demande du Qatar en vue de finaliser le pré-dialogue qui se tient depuis quasiment deux mois à Doha afin que les groupes armés y prennent part, le dialogue national a encore été repoussé par le gouvernement. La nouvelle date n’est pas précisée.

Une décision qui ne surprend guère L’Observateur. « Les médias l’ont prédit », titre-t-il à sa Une. Selon l’Obs, compte tenu du fait que le comité d’organisation n’est en réalité pas prêt et aussi qu’il faut absolument que le pré-dialogue se déroule au préalable, les hommes des médias avaient prédit ce report mais « le gouvernement de Pahimi Padacké Albert n’a voulu rien savoir ».

Abba Garde quant à lui est choqué par le fait que c’est le Qatar qui demande au gouvernement tchadien de reporter le dialogue. « Indépendance hypothéquée », estime l’éditorialiste de cet hebdomadaire. Pour lui, le report du dialogue, « imposé par le Qatar », interroge « profondément » sur la question de la souveraineté du Tchad en ce temps de transition où le peuple doit « décider de sa destinée ». Le journal insiste que si sur le plan technique, la tenue du dialogue ne peut être possible pour le 10 mai, son report, « presque décidé » par le Qatar, laisse transparaitre l’influence « réelle » de ce pays sur le fonctionnement de la transition.

Quoi qu’il en soit, le Pays pense que « les dés sont pipés ». En effet, alerte le journal de Madjiasra Nako, alors que les forces vives appellent à revoir les conditions d’organisation de cette « grand-messe » qui permettra « d’imaginer » le Tchad de demain, le pouvoir, lui, « manœuvre pour passer en force ». Ce canard croit savoir qu’avant de s’envoler pour la Mecque où il a effectué la Oumra (petit pélérinage), le chef de l’Etat a « discrètement » reçu Acheikh Ibn Oumar, ministre d’Etat, chargé de la Réconciliation nationale à Amdjarass, « fief des Itno où il s’est retiré depuis une dizaine de jours ». Il ressort de cette entrevue, détaille le Pays, qu’une esquisse des participants au dialogue national inclusif a été transmise au ministre d’Etat, « charge à lui au comité d’organisation du dialogue national inclusif de la faire passer ». Le journal de conclure que « la manœuvre » consistera à faire croire que la liste est une initiative du comité technique qui la soumet au CODNI qui transmet ensuite à l’exécutif pour avis.

Laisser un commentaire

économie

Au moins 18 morts et plusieurs blessés dans un accident entre Abéché et Oum-Hadjer

Un accident de circulation a fait au moins 18 morts et plusieurs blessés entre d'Abéché et Oum-Hadjer, ce vendredi 27 janvier 2023 vers 2h...

Le PDR demande l’annulation du décret mettant en place la Commission chargée d’organiser le référendum constitutionnel

Le président du parti des démocrates pour le renouveau (PDR), Izadine Ahmat Tidjani, estime que, dans un communiqué de presse, cette Commission n’inspire pas...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1093 votes · 1094 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité