samedi 25 septembre 2021

24h de prière pour la paix au Tchad

RELIGION – La situation politico-sécuritaire du Tchad est au centre de la journée dénommée “24h de prière pour la paix au Tchad”, organisée du vendredi au samedi par les fidèles de la paroisse Résurrection de N’Djamena. À cette occasion, Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar a animé une conférence sur la notion de la paix d’une nation.

Du 25 au 26 juin à la paroisse la Résurrection de Moursal, les chrétiens jeûnent et prient pour l’unité du peuple tchadien. Cette journée dénommée “24h de prière pour la paix au Tchad” est la résultante de la situation politico-sécuritaire du Tchad pendant cette période de transition, a fait comprendre le curé de la paroisse Résurrection, Saturnin Pognon. Des séances de prière et une veillée sont les moments forts de ce temps.

Pour joindre l’utile à l’agréable, la paroisse a invité Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar, conseiller du président du Conseil militaire de transition en charge de la Réconciliation, pour entretenir ses fidèles sur la notion de la paix. Dans son exposé, il rappelle aux chrétiens qu’aucune religion n’enseigne la violence. Pour lui, la notion de la paix doit être enseignée à la base, donc à la maison. “Et la femme joue un rôle primordial dans la paix, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique“, affirme-t-il.

Les participants à cette conférence ne se sont pas empêchés de poser des questions telles que : “D’où vient cette zizanie entre les fils du Tchad? pourquoi, il n’y a pas de paix sans justice sociale? est-ce-que les autorités aiment le Tchad? quelles sont les mesures à prendre pour rétablir la paix dans ce pays?”

Avant de s’étendre sur toutes ces questions, Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar appelle à la connaissance de l’autre, d’aimer sans calculer et sans attendre en retour. Ainsi, ” la générosité et la connaissance de l’autre font partie de la construction de la paix. Il faut apprendre pour mieux s’approcher de l’autre. La paix commence à la maison“, enseigne-t-il.

Pour remédier à tous ces phénomènes, il faut aller à la base tout en rappelant, selon lui, que la Justice permet d’équilibrer le rapport entre les humains. “La Justice est le pilier sur lequel repose la paix durable“, conclut-il.

Laisser un commentaire

économie

On a vérifié pour vous : la députée Achta Mahamat Nour est bel et bien vivante

Achta Mahamat Nour est une militante du RNDT-Le Réveil du Kanem et non la défunte sœur de Mariam Mahamat Nour. Dès la publication de la...

Tchad : quelques chiffres importants sur la représentativité du CNT

Le Conseil national de transition est mis en place ce vendredi. Comme prévu par la Charte de transition, il est composé de 93 membres...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité