vendredi 3 février 2023

Religion : les Saints célébrés

                                      

La paroisse Espérance située à Walia, dans la commune du 9e arrondissement de N’Djamena, a célébré ce matin, une messe en l’honneur des Saints. « La saintété », thème du jour, a été développé par le célébrant. Reportage.

7 heures 50 minutes. Au compte-gouttes, les fidèles font leur entrée au sein de la paroisse Espérance. Mais avant, il fallait se laver les mains. La surveillante des lieux, postée devant le portail principal, invite systématiquement chaque fidèle à s’y conformer. « L’eau composée de gel hydroalcoolique est juste là », indique-t-elle de la main à ceux qui n’auraient pas vu le dispositif. « Où est ton cache-nez », interpelle-t-elle certains fidèles, qui déboursent malgré eux au moins 50 francs pour se le procurer.

A l’intérieur de la paroisse, pour cette première messe de la journée, ce n’est pas l’engouement de grandes fêtes. « Regardez-vous même, ils sont tous au cimetière en train de nettoyer les tombes. Or, cela doit se faire après le culte », regrette le célébrant. Tout de même, un des conseillers de la paroisse prie l’assistance de mettre en veilleuse les téléphones portables. « C’est une grande fête aujourd’hui, restons en communion avec tous ceux et toutes celles qui nous ont précédés », exhorte-t-il. Elle s’exécute.

Le message du jour a pour thème :  la saintété. « Aujourd’hui, ils (les Saints) nous montrent le chemin qui mène vers Dieu. Nous célébrons cette messe en leur honneur, mais surtout nous célébrons la gloire de Dieu », introduit le célébrant. Il demande alors à tout un chacun de se purifier avant le développement de son homélie. « Je confesse à Dieu Tout-Puissant que j’ai pêché (…) », reprennent en chœur les fidèles. La chorale « arc-en-ciel » prend le relai pour entonner quelques chants. Tous debout, les fidèles se plongent dans ce moment de louange.

Religion : « La Toussaint, c’est l’Église en communion », abbé Madou Simon-Pierre

Le célébrant reprend la parole. Devant le pupitre, le curé démystifie l’approche que certains ont du terme  « Saint ».  « Nous fêtons aujourd’hui non pas quelques élites de la foi, des surhommes que nous regardons de loin sans les rencontrer, non ! Nous fêtons des gens qui ont vécu comme nous sur la terre, dans la diversité des conditions terrestres des uns et des autres.  Parmi eux, il y a des gens que nous connaissons », explique-t-il. « Malgré leurs défaillances à conformer leurs vies à la sainte volonté de Dieu, ces Saints ont humblement demandé pardon pour leurs péchés », développe-t-il.  

Au cimetière de Toukra, les morts revivent

« Après avoir été purifiés par Dieu du péché et de ses conséquences, ils ont été introduits par lui dans sa plénitude de vie. Ils jouissent maintenant totalement de sa présence ». Les fidèles ont été appelés à suivre les pas des Saints. Car, « ces gens ne sont pas plus doués que nous ». Il faut se fixer des objectifs avec Jésus-Christ pour le devenir, conseille le pasteur.

Laisser un commentaire

économie

Yaya Dillo donne un mois au gouvernement pour libérer les manifestants du 20 octobre

A l’occasion de la rentrée politique 2023 du Parti socialiste sans frontières (PSF), Yaya Dillo, qui en est le président, s’est prononcé sur plusieurs...

La coordination du programme national d’éradication du ver de Guinée organise la 10ème revue annuelle de ses activités

La coordination du programme national d'éradication du ver de Guinée organise les assises de la 10ème revue annuelle pour présenter le bilan de ses...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1104 votes · 1105 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité