Une vidéo devenue presque virale sur les réseaux sociaux envahit la toile tchadienne sur une prétendue probable attaque d’un groupe rebelle tchadien basé au nord de la République centrafrique sur N’Djamena. Ce dernier a demandé l’aide des mercenaires de la compagnie privée russe Wagner et de la Russie pour réussir sa mission. Cependant, l’Ambassade de Russie au Tchad, par un communiqué, rassure l’opinion de sa relation avec le Tchad.

Le 9 janvier dernier, une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle apparaît deux rebelles tchadiens en tenues militaires (un colonel et un sergent) se trouvant probablement sur le territoire centrafricain, du côté sud du Tchad, ont déclaré une prétendue imminente attaque sur N’Djaména. Ceci, grâce au soutien de la compagnie militaire privée Wagner.

L’Ambassade de Russie au Tchad, dans un communiqué, indique que la vidéo fait partie d’une “campagne sur les réseaux sociaux pour compromettre aux yeux des gouvernements africains que Wagner créé des sérieux obstacles à l’avancement des intérêts politiques et d’affaires de certains grands joueurs en Afrique“.

Pour l’Ambassade de Russie au Tchad, le caractère provocateur de la déclaration des rebelles tchadiens, poursuit un objectif, celui de jeter une ombre sur la coopération russo-tchadienne, qui se développe avec succès. “A cet égard, l’Ambassade de Russie au Tchad déclare que les tentatives d’apporter des éléments de méfiance dans le dialogue politique entre Moscou et N’Djaména seront vouées à l’échec, peu importe d’où qu’elles viennent“, rassurent les responsables russes.

Et l’Ambassade d’informer, sur invitation du président Vladimir Poutine, le président de la transition tchadienne, Mahamat Idriss Déby Itno, est attendu à Saint Pétersbourg en juillet 2023 pour sa participation au deuxième sommet Russie – Afrique. “Un programme de séjour chargé et intéressant, des réunions d’affaires, de nouveaux projets d’entreprise, des grands programmes d’investissements seront proposés“, informe l’Ambassade de Russie au Tchad.