Les inondations provoquées mardi à Kinshasa par de fortes pluies, qui se sont abattues sur la ville dans la nuit du 12 au 13 décembre, ont fait, selon un bilan provisoire, au moins 120 morts, selon le gouvernement. Les dégâts sont très importants dans plusieurs quartiers de la capitale et les recherches de disparus se poursuivent. Un deuil national de trois jours a été décrété. Il entre en vigueur à partir de ce mercredi.

Des dizaines de victimes, plusieurs maisons emportées, des routes effondrées, des véhicules ensevelies… Le bilan pourrait encore s’alourdir à Kinshasa, le temps que les médecins chefs de zone terminent leurs investigations.