Vingt-sept citoyens gabonais, dont deux femmes, ont officiellement déposé leur candidature au scrutin présidentiel du 26 août prochain qui sera combiné aux élections législatives et locales, selon une source proche du Centre gabonais des élections (CGE), organe chargé d’organiser les élections politiques au Gabon.

Le dernier délai pour déposer la candidature a expiré dimanche à 17H00, heure locale. Parmi les 27 candidats qui ont officiellement déposé leur dossier, on compte le président sortant Ali Bongo Ondimba, candidat à un troisième mandat.

Deux de ses sérieux adversaires ont également fait acte de candidature. Il s’agit de Paulette Missambo, présidente du parti d’opposition Union nationale (UN) et d’Alexandre Barro Chambrier, président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM).

Jean Boniface Assélé, oncle d’Ali Bongo, a décidé de défier son neveu dans les urnes.

Outre l’élection présidentielle, des milliers de candidats, dont des membres du gouvernement, ont postulé pour les élections législatives ou locales qui auront lieu le même jour que le scrutin présidentiel.

Selon le code électoral, le CGE doit publier la liste des candidats retenus à tous ces scrutins un mois avant le vote. La liste des candidats doit donc être publiée au plus tard le 26 juillet prochain.

En rappel, la présidentielle au Gabon est une élection à un seul tour.