Dans un élan vers une démocratie plus transparente, le Consortium des ONGs Action humanitaire africaine (AHA) et Action africaine pour le Développement humanitaire et social (ADEHUS) a organisé une session de formation pour les observateurs électoraux ce samedi 20 avril 2024. L’initiative a été ponctuée par des allocutions passionnées, mettant en exergue le rôle indispensable des observateurs pour assurer l’intégrité des scrutins.

Brahim Tidjani Djimet, éducateur émérite et président de l’ADEHUS, a insisté sur le caractère citoyen de la formation des observateurs, pierre angulaire d’un processus électoral exemplaire. Il a évoqué la nécessité d’une implication citoyenne proactive pour conférer au processus électoral toute sa légitimité et sa transparence.

De son côté, Mohamed Saleh Ibni Oumar, délégué de l’AHA, a affirmé que l’observation des élections constitue une garantie fondamentale de l’intégrité électorale. Il a rappelé que si chaque vote est précieux, l’observation de chaque bulletin l’est tout autant, soulignant ainsi l’importance vitale des observateurs dans la sauvegarde des valeurs démocratiques.

Une participante engagée à la formation a partagé son enthousiasme, soulignant la nécessité d’une vigilance citoyenne pour des élections irréprochables. Son intervention témoigne de la volonté et de la résolution des citoyens à s’impliquer activement dans le contrôle du déroulement des élections.

Ces interventions conjuguées réaffirment l’importance cruciale de la formation des observateurs électoraux. Elles rappellent que la vigilance de chaque citoyen est essentielle pour maintenir l’intégrité de notre système démocratique et la légitimité de nos institutions représentatives.