jeudi 8 décembre 2022

Présidence de la CNDH : Djidda Oumar Mahamat riposte

Lors d’une plénière ce lundi, les commissaires de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) ont indiqué prendre acte de la nomination du président Djidda Oumar Mahamat comme conseiller à la présidence de la République. Par la même occasion, ils ont désigné le rapporteur général Belngar Larmé pour assurer l’intérim. Par un communiqué de presse, Djidda Oumar réagit.

Selon Djidda Oumar Mahamat, la plénière, tenue en son absence, viole les textes de la CNDH. Par rapport à sa nomination comme conseiller à la présidence, il rappelle avoir décliné l’offre parce que selon la loi portant attributions, organisation et fonctionnement de la CNDH, les deux fonctions sont incompatibles. En outre, poursuit-il, les commissaires « n’ont donc aucune légitimité pour prendre acte d’une nomination officielle par l’intéressé lui-même ».

Djidda Oumar en conclut que l’acte pris ce lundi est « nul et de nul effet ». Il précise qu’à l’avenir, tout acte qui sera posé par les commissaires et « a fortiori le rapporteur général » sera considéré comme « non valide ».

Lire aussi : Commission nationale des droits de l’homme : le rapporteur général Belngar Larmé désigné président par intérim à la place de Djidda Oumar Mahamat

Laisser un commentaire

économie

Cinéma : un atelier réunit des jeunes cinéastes des pays du Sahel à N’Djamena

Il s'est ouvert le 6 décembre à N'Djamena, les ateliers de Toumaï, édition 2022. Cet atelier se veut un cadre d'échanges des compétences...

L’équipe de la caravane de sensibilisation et d’information du CEC/MPS est à Pala

Le Comité d'études et de communication des cadres du MPS (CEC/MPS), se trouve ce mercredi 7 décembre à Pala, chef-lieu de la province de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1038 votes · 1039 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité