Vice-présidence : “Le Président est conscient. Il gère un pays et il ne veut pas la division. Il veut la stabilité, il veut la paix ce sont des paramètres qu’il prendra en compte avant de nommer quelqu’un à ce poste” Abderaman Djasnabaye

Vice-présidence : “Le Président est conscient. Il gère un pays et il ne veut pas la division. Il veut la stabilité, il veut la paix ce sont des paramètres qu’il prendra en compte avant de nommer quelqu’un à ce poste” Abderaman Djasnabaye

Bientôt, le Tchad aura un vice-président. C’est l’une des résolutions adoptées au deuxième forum national inclusif qui vient de s’achever le 01 novembre, à N’Djaména. Mais déjà, cette idée fait couler tant d’encre et de salive.

Le débat est houleux dans la sphère politique tchadienne par rapport à la création du poste de vice-président. Créer ce poste est, pour beaucoup, une stratégie du parti au pouvoir et surtout du maréchal du Tchad pour placer l’un de ses fils comme le deuxième responsable de l’État. Ce qui serait une source d’instabilité dans le pays.

Mais, Abderaman Djasnabaye, un allié du parti au pouvoir,  qui n’exclut pas qu’il y ait une possibilité que cela se réalise, temporise dans une interview qu’il a accordée à la radio Fm liberté.  « Le Président est conscient. Il gère un pays et il ne veut pas la division. Il veut la stabilité, il veut la paix ce sont des paramètres qu’il prendra en compte avant de nommer quelqu’un à ce poste», soutient-il.

A rélire: 2e Forum national inclusif : les points importants du deuxième jour

Pour lui, l’idée de la création du poste de vice-président a été défendue au forum parce que c’est logique avec la 4e République. « Si vous êtes dans la 4e République, il n’y a pas un premier ministre », précise-t-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :