Vaccin anti-covid : “le Tchad attend sa livraison au courant du premier trimestre de l’année 2021”, Abdoulaye Sabre Fadoul

Le Tchad recevra sa part du vaccin anti-covid au courant des trois premiers mois de l’année. L’annonce a été faite par le chef du département de la santé, Abdoulaye Sabre Fadoul ce 4 janvier lors d’un échange avec la presse.

La recherche de la solution à la pandémie demeure encore une réalité préoccupante pour le Tchad. Face à la course des pays riches à l’acquisition de ce produit anti-covid, le pays de Toumaï ne tardera pas à avoir sa part.
“Le salut viendra peut-être du vaccin qui a été découvert et pour lequel notre pays attend sa livraison au courant du premier trimestre de l’année 2021”, a affirmé le ministre de la santé, Abdoulaye Sabre Fadoul.

Pour éviter la course des “pays riches” vers le produit anti-covid, “un mécanisme dénommé « La facilité covax » a été mis en place. Il y a 172 pays adhérents dont notre pays. Parmi eux, 92 sont des pays à faibles revenus qui n’ont pas la capacité financière de s’en approprier”, a fait comprendre le ministre.
Et de poursuivre que “nous avons soumis notre demande du vaccin depuis le 7 décembre dernier dans le cadre de « La facilité covax »”, a déclaré le ministre de la santé publique et de la solidarité nationale.

Ce vaccin, fait l’objet d’une course des « pays riches » depuis quelque temps. Une course qui a poussé le secrétaire général des Nations-Unies à sortir du silence. Il a plaidé pour que les pays riches qui font la queue pour acheter des millions de doses de vaccin potentiel ne prennent pas tout aux dépens des pays pauvres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :