lundi 28 novembre 2022

Un collectif d’avocats apporte de clarification sur les accusations dirigées contre sieurs Ahmat Acyl Khazali et Khoudar Acyl


A travers un point de presse fait ce vendredi 7 janvier 2022, le collectif d’avocats de la famille de l’ex-première dame a interpellé le gouvernement sur la nécessité de protéger cette famille.


Me Alain Kagonbé, un des avocats des sieurs Ahmat Acyl Khazali et Khoudar Acyl, a expliqué que leurs clients sont menacés, pourchassés et détenus illégalement. Revenant sur les événements du 8 au 9 décembre 2021, Me Alain Kagonbe a donné des détails. “Le domicile de sieur Ahmat Acyl Khazali a été littéralement cerné de 24h à 4h du matin par un groupe de personnes lourdement armées à bord d’une dizaine de véhicules”, fait-il savoir. “Cette tentative d’assassinat sur la personne de Khazali Acyl fait elle-même suite à un assassinat lâche et ignoble en pleine route sur la personne d’un officier supérieur de l’armée nationale tchadienne par des inconnus assoiffés de sang”, précise Me Alain Kagonbe.

En effet, la famille du défunt a accusé sieur Ahmat Khazali Acyl d’être soit l’auteur soit le commanditaire de cet assassinat. “Or notre client n’est concerné ni de près, ni de loin par l’immeuble discuté. Il ressort clairement de la lecture des documents que cet immeuble a été acquis par une tierce personne”, avance Me Alain Kagonbe. Et depuis lors, la famille de l’accusé vit dans la peur. «Voilà donc comment est parti le problème avant de se généraliser puisqu’il existe à l’heure où nous vous informons de ces faits, des menaces réelles et sérieuses sur toute la famille Acyl. »

Le collectif d’avocats des accusés interpelle le Conseil militaire de transition et lui rappelle que l’unique raison de sa prise de pouvoir après le décès tragique du Président de la République du Tchad est la sécurité.


« Autant nous condamnons et dénonçons la tentative d’assassinat de Ahmat Acyl Khazali, autant nous condamnons fermement et dénonçons l’assassin ignoble et lâche du colonel . Le collectif tient à porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que sieurs Ahmat Acyl Khazali et Khoudar Acyl , privés de leur liberté et détenus aux Renseignements généraux respectivement les 10 et 15 décembre n’ont pas été déférés au parquet jusqu’à ce jour. Au regard de la loi, il s’agit d’un détention arbitraire et illégale », a-t-il déclaré.


Il invite les responsables du CMT et la justice à tout mettre en œuvre pour interpeler et punir conformément à la loi ou les auteurs de l’assassinat du colonel. Il interpelle aussi le Garde des sceaux, ministre de la justice d’user de son pouvoir pour que leurs clients soient déférés immédiatement au parquet. Concernant pour la vie de la famille Acyl, il sollicite des plus hauts responsables du CMT une mesure de protection d’urgence.

Laisser un commentaire

économie

Guinée Équatoriale : Teodoro Obiang Nguema réélu président avec 94,9% des suffrages

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, actuel président de la Guinée équatoriale, a été réélu à la tête de ce pays d'Afrique centrale en remportant 94,9...

Laï, une vieille ville économiquement paralysée

L'une des premières villes du Tchad, Laï est toujours à la traine, en termes de développement économique.Voici quelques facteurs qui limitent sa croissance. Laï, c’est...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité