Turquie – Tchad : Erdogan invite son homologue Idriss Déby Itno à Ankara

Le président Idriss Déby Itno a quitté ce mardi 26 février N’Djaména pour Ankara, en Turquie, pour une visite officielle, sur invitation de son homologue Recep Tayyip Erdogan.

C’est une visite officielle qui intervient après celle de Recep Tayyip Erdogan au Tchad, en décembre 2017. Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, se rend à son tour ce mardi 26 février à Ankara, sur invitation de son homologue turc.

Même rien n’a filtré sur le motif de ce voyage, ce déplacement s’inscrit dans l’optique de la consolidation des acquis du passé entre les deux pays, lesquels tardent encore à se matérialiser.

Des accords signés et d’autres en études

Pour rappel, le Tchad et la Turquie ont signé cinq accords lors de la dernière visite du président Recep Tayyib Erdogan à N’Djamena. Ces derniers concernent entre autres les mécanismes pour éviter la double imposition en matière d’impôt sur les revenus, la coopération dans le domaine de la jeunesse et des sports, le protocole de coopération technique et de développement, la promotion et la protection réciproque des investissements, le mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et des archives diplomatiques entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays.

A l’époque déjà, il avait été demandé à administration des deux pays d’intensifier les échanges en pour finaliser d’autres accords en étude, en particulier dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la culture, de l’environnement, des mines, de l’énergie, mais aussi d’explorer d’autres domaines de coopération. Et récemment, une société turque est venue signée des conventions pour la confection des tenues militaires.

Un commentaire

  1. Suat Atalan
    27 février 2019 at 9 h 46 min Répondre

    J’ai déjà vécu au Tchad il y a un certain temps. J’ai connu M. le président en personne. Je l’ai suivie de près. J’en suis sûr qu’il est très très intelligent pour saisir l’opportunité de tisser des liens forts avec la Turquie. Et M. Erdoğan est d’un part, capable de faire le bien à ses amis, et d’autre part très très intelligent pour saisir l’opportunité d’avoir un vrai ami fort au cœur d’Afrique.
    Vive l’amitié tchado-turque

Laisser un commentaire