Tournée présidentielle : lancement des travaux de construction d’un centre de formation à Sarh

Tournée présidentielle : lancement des travaux de construction d’un centre de formation à Sarh

Le Maréchal Idriss Déby Itno a posé la première pierre de construction d’un centre de formation technique et professionnelle ce 08 novembre à Sarh, chef-lieu de la province du Moyen-chari.  Ce projet sera financé par la Banque mondiale et le gouvernement tchadien.

Dans le cadre de sa tournée, le président de la République, Idriss Déby Itno, a lancé les travaux de construction d’un centre de formation technique et professionnelle ce 08 novembre à Sarh. La pose de la première pierre de cet édifice s’inscrit dans le cadre du projet de développement des compétences et de l’employabilité des jeunes au Tchad.

Cette initiative vise à développer la compétence des jeunes, surtout des femmes de la province, et favoriser leur insertion socioéconomique dans la vie active. « La construction moderne à Sarh viendra s’ajouter à la longue liste des réalisations en faveur de l’insertion des femmes et jeunes dans la province du Moyen-chari », a déclaré la ministre de la formation professionnelle et des métiers, Achta Bremé.

Une formation alternée sera dispensée dans ce centre. « La formation qui y sera assurée sera une formation en alternance, entre les cours pour l’acquisition des connaissances et la pratique quotidienne, à l’effet de permettre aux futurs lauréats de s’insérer dans la vie active », ajoute la ministre.

Les cibles du Projet

Le Projet de Développement des Compétences pour l’Employabilité des Jeunes est entré en vigueur le 16 avril 2020. Elle s’élève à 50 000 000 dollars et s’étendra sur cinq ans.

Les jeunes âgés de 15 à 39 ans scolarisés et non scolarisés vivant dans les zones urbaines et rurales sont concernés par ce projet. Il s’agit concrètement de 31 700 jeunes fréquentant des établissements d’enseignement et de formation technique et professionnelle, et des jeunes déscolarisés vivant en zones rurales dans les provinces couvertes par ce projet. Il prend également en compte 500 enseignants et formateurs d’enseignants, dont au moins 10% de femmes .

Un commentaire

  1. Anderson Sidone Bolo
    9 novembre 2020 at 22 h 36 min Répondre

    “Une perspective allégeante” Bravo!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :