Tchad/Présidentielle : les principaux candidats de l’opposition à Moundou pour prévenir une éventuelle crise postélectorale

Tchad/Présidentielle : les principaux candidats de l’opposition à Moundou pour prévenir une éventuelle crise postélectorale

Au moins cinq candidats de l’opposition à la présidentielle du 10 avril dernier ont fait le déplacement de Moundou, capitale économique du Tchad pour appeler leurs militants au calme, craignant une crise postélectorale.

Saleh Kebzabo, Brice Mbaimon Guedmbaye, Mahamat Ahmat Alhabbo, Gali Ngothé Gatta et Laoukein Kourayo ont tenu une conférence de presse ce matin après un bref séjour à Moundou dans le Logone occidental. Selon le candidat Kebzabo, il fallait venir à Moundou parce que c’est dans cette ville que la crise post-électorale risquait d’exploser. « On diffuse insidieusement des rumeurs de préparatifs de tueries à grande échelle contre les musulmans et les nordistes », a précisé le président de l’UNDR sur sa page Facebook.

L’un des objectifs du déplacement des principaux candidats de l’opposition à Moundou était également de s’imprégner de la situation que vivent leurs militants après la proclamation des résultats provisoires. En effet, plusieurs arrestations des militants de l’opposition ont été signalées.

Un commentaire

  1. Erebe
    2 mai 2016 at 0 h 25 min Répondre

    Persnne ne peut tuer ls musilman ou nordist essayé voir vs ave auqu un militant lessé ns trankil là ou ns sommes on a d autre chose a faire au lieu d ecouté vos hypocrisies polititien

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :