Dimanche 1 août 2021

Tchad : Wakit Tama menace de redescendre dans la rue suite à la création du comité ad hoc de sélection des candidatures au CNT

La coordination des actions citoyennes Wakit Tama n’apprécie pas la mise en place du comité ad hoc pour le casting des membres du Conseil national de transition (CNT). Dans un communiqué de presse du 19 juin, elle a donné un ultimatum d’une semaine au gouvernement afin d’annuler le décret de mise en place de ce comité.

Le mouvement Wakit Tama s’oppose au décret nommant les membres du comité ad hoc pour la mise en place du Conseil national de transition (CNT). Pour ce mouvement, la mise en place du CNT n’est ’’nullement une urgence’’. L’on doit plutôt accorder l’importance au dialogue national. ’’La priorité en ce moment, c’est l’organisation du dialogue national inclusif devant conduire à la mise en place de toutes les institutions de la transition, tenant compte des critères de compétences et d’intégrité des citoyens’’.

SoGe1

Une situation qui amène Wakit Tama à dénoncer le silence de l’Union africaine. ’’C’est ici le lieu de s’interroger sur le silence complice de l’Union africaine qui, en dépit des fermes engagements contenus dans ses cahiers de charges, laisse faire la junte dans cette fuite en avant au risque de plonger le Tchad dans une instabilité évidente’’.

C’est pourquoi Wakit Tama appelle le Conseil militaire de transition à l’annulation de l’acte nommant ce comité. ’’Wakit Tama exige l’annulation pure et simple du décret instituant le comité ad hoc dans un délai n’excédant pas une semaine. Dans le cas contraire, Wakit Tama serait dans l’obligation de reprendre les manifestations publiques afin d’obtenir la transparence dans l’organisation de la conférence nationale inclusive et dénoncer l’inertie de l’Union africaine’’, menace la coalition.

En date du 8 juin, la coordination des actions citoyennes a envoyé une note au CMT lui proposant un plan de dialogue national. La note est restée sans suite jusqu’à l’heure actuelle, indique le communiqué. Ce que le mouvement trouve comme une manœuvre du CMT. ’’Le CMT ne fait aucun mystère de son intention de conserver le pouvoir’’, conclut Wakit Tama qui, il faut le rappeler a organisé trois manifestations contre le CMT qui a pris le pouvoir après la mort du président Déby avant de manifester finalement sa volonté de dialoguer à certaines conditions.  

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas et toujours 7 malades sous traitement

BREVE-La situation épidémiologique de la Covid-19 n'a pas évolué ce samedi 31 juillet 2021. Sur 386 échantillons analysés, il n'y a pas de cas...

Tchad: Mbaïlassem LeDjéndoldé présente un livre qui critique certains humanitaires

Un roman qui met en exergue "la méchanceté et la tromperie des travailleurs humanitaires", dans les camps de réfugiés, intitulé : "Les larmes de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
322 votes · 323 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité