Tchad: voici l’essentiel de l’allocution du Chef d’État-major des armées Abakar Abdelkerim Daoud à son arrivée à N’Djamena

0
2374

De retour du Kanem, où il a supervisé les opérations de ratissage, le Chef d’État-major des armées Abakar Abdelkerim Daoud alias Kerenkenyo a, dans une bève intervention, rassuré la population de l’anéantissement des rebelles du FACT.

Comme vous avez vu depuis que le problème a commencé, nous avons pu maitriser la situation. Nous avons amené des prisonniers et des matériels. Au terrain il ne reste rien. Je demande aux populations de rester tranquille; tout est dans l’ordre maintenant. Il y a rien à craindre, grâce à Dieu“, rassure le CEMGA.

Le Chef d’État-major des armées Abakar Abdelkerim Daoud relève également que ces jeunes enrôlés dans cette aventure sont là pour de l’argent. “Il faut savoir que les prisonniers qui nous ont combattu, sont aussi des Tchadiens. Beaucoup d’entre eux sont des pauvres qui sont partis pour chercher de l’argent. D’autres ont été pris par la force pour aller combattre, il faut les demander, ils vont vous dire eux-mêmes“, rapporte-t-il.

Il a ensuite dit que parmi ces prisonniers, figurent des personnes de plusieurs nationalités. “Il y a ceux qui sont venus de la Lybie, du Niger et du Soudan. Nous avons également des mineurs qu’ont été arrêtés. On va les confier aux responsables des Droits de l’homme qui vont s’occuper d’eux”, promet le CEMGA.

Laisser un commentaire