Tchad : voici les recommandations du colloque scientifique sur la pharmacopée

Tchad : voici les recommandations du colloque scientifique sur la pharmacopée

SANTE – Réunis en colloque scientifique pour l’établissement d’une cartographie de recherche, les praticiens de la médecine traditionnelle ont formulé des recommandations allant de la pérennisation du colloque à la protection des plantes médicinales.

Etablir une cartographie des recherches réalisées dans le domaine de la pharmacopée au Tchad, tel est l’objectif principal qu’a visé le colloque scientifique qui se déroule du 18 au 20 décembre 2019 à N’Djamena. C’est une œuvre initiée par le ministère de la Santé publique en collaboration avec le système des Nations-Unies pour la santé (OMS). Ce premier colloque sur la pharmacopée est placé sous le thème « quelles orientations et quels enjeux pour la recherche scientifique au Tchad dans le domaine de la pharmacopée ».Au sortir de ces assises, les tradipraticiens ont formulé les recommandations qui sont les suivantes:

Au Gouvernement

  • Pérenniser le colloque sur la pharmacopée et Médicine Traditionnelle;
  • Renforcer les capacités de la Sous-Direction de la Pharmacopée en ressources humaines et matérielles
  • Accélérer le processus d’adoption des textes législatifs et règlementaires sur la médecine traditionnelle
  • Allouer une ligne budgétaire spéciale pour le fonctionnement de la Sous-Direction de la Pharmacopée ;
  •  Recenser tous les tradipraticiens de santé du Tchad, les recettes et les plantes médicinales
  • Créer un centre de Recherche en Pharmacopée et Médecine Traditionnelle.
  • Créer un jardin botanique pour la conservation et la pérennisation des plantes médicinales
  • Renforcer la capacitée des tradipraticiens en formation.

Aux partenaires techniques et financiers

  • Financer les projets relatifs à la recherche et à la valorisation de la Pharmacopée et de la Médecine Traditionnelle
  • Appuyer le projet de recensement des enquêtes ethnobotaniques et les recherches sur les plantes médicinales au Tchad.
  • Appuyer la formation des Tradipraticiens de santé et des chercheurs en Pharmacopée et Médecine Traditionnelle

Aux chercheurs et aux professionnels de la santé

  • Mener et approfondir des recherches sur les plantes Médicinales du Tchad
  • Promouvoir les échanges interdisciplinaires

Aux Tradipraticiens de santé

  • Collaborer avec la Sous-Direction de la Pharmacopée, les chercheurs, les médecins et les pharmaciens.
  • Protéger et conserver toutes les Plantes Médicinales, particulièrement les espèces en voie de disparition.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :