Tchad : vers un report de la présidentielle ?

0
21

Succès Masra, le leader des Transformateurs, a été reçu ce 16 mars 2021 par le chef de l’Etat. Il indique avoir parlé d’alternance avec Idriss Déby Itno.

L’image a fait le tour des réseaux sociaux. Celle du président Déby et de Succès Masra posant ensemble après une audience. En effet, disqualifié par la Cour suprême notamment parce qu’il n’a pas l’âge de 40 ans exigé pour être candidat à l’élection présidentielle, Succès Masra organise régulièrement des marches pour protester contre un 6ème mandat du président sortant. C’est donc un sentiment de surprise qui a prévalu dans l’opinion après cette audience.

Dans un tweet qu’il a publié juste après leur rencontre, le président de la République a indiqué que leurs échanges ont porté sur “quelques sujets en lien avec la vie nationale. L’intérêt supérieur de notre Nation doit transcender toute autre considération“.

Dr Succès Masra qui s’est confié après cette audience à nos confrères du journal Le Pays déclare que lui et ses vice-présidents ont été reçus pendant deux heures par le chef de l’Etat pour parler de “l’avenir immédiat” du pays. Masra Succès ajoute qu’ils ont parlé au président de la “nécessité d’un dialogue politique pour une alternance que le peuple demande“.

Le président a dit qu’il n’était pas opposé et nous lui avons dit que nous ne pourrons pas parler à seuls. Nous irons vers toutes les forces vives et lui reviendront dans les jours à venir avec des propositions“, confie Dr Succès Masra au journal Le Pays avant de conclure qu’il faut s’attendre à un report de l’élection présidentielle du 11 avril.

Mais pour Me Jean Bernard Padaré, le porte-parole du parti au pouvoir et chargé de communication du candidat Déby que nous avons joint par téléphone, Succès Masra est allé très vite en besogne. “Il est dans son rôle de chef de l’Etat, garant de l’unité nationale de recevoir tout citoyen qui a une proposition à lui faire. Mais de là à dire que le président est ouvert au report de l’élection, je pense que c’est un pas qu’il a osé très vite franchir“, affirme-t-il. Pour Padaré, le report de l’élection présidentielle n’est pas d’actualité. “La campagne est lancée et au risque de créer un vide institutionnel, on ne peut reporter cette élection. Nous nous en tenons à la loi. Sauf à vouloir créer une période de transition dont notre pays n’a plus besoin, on ne peut reporter l’élection“, martèle-t-il.

Leave a Reply