Tchad-USA : les Américains du Tchad célèbrent leur fête nationale

Tchad-USA : les Américains du Tchad célèbrent leur fête nationale

Le personnel de l’ambassade des États-Unis au Tchad et les ressortissants américains ont commémoré le mercredi 3 juillet l’anniversaire de l’indépendance de la nation de la liberté.

Cette commémoration, comme à l’accoutumée, se déroule la veille, le 3 juillet, de la date de la déclaration d’indépendance des États-Unis d’Amérique.

Pour les 243 bougies de l’anniversaire de l’indépendance ce 4 juillet, l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Tchad a organisé une cérémonie, le 3 juillet, à laquelle de nombreux invités dont le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Achta Saleh Damane ont été conviés.

La cérémonie débute par la présentation du drapeau américain par «l’Ordre marin», en présence du chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Tchad, Richard Bell et Achta Saleh Damane. Puis quatre employés tchadiens de l’ambassade ont entonné «La Tchadienne», suivis de trois employés américains pour l’hymne américain «La bannière étoilée».

Dans son adresse, Richard Bell a invité les ressortissants américains vivant au Tchad à vivre les valeurs de la démocratie. “Merci pour tout ce que vous faites. Que vous représentiez le gouvernement américain ou à un autre titre d’Américain au Tchad, vivez les valeurs de notre démocratie, démontrez l’amitié et la solidarité humaine du peuple américain pour le peuple tchadien. Nous sommes tous, tous les jours, des ambassadeurs de bonne volonté pour notre pays, merci de vous en rappeler à tout moment.”

Puis, abordant la question de la coopération, le chargé des affaires a salué les bonnes relations de longue date qu’entretiennent les deux pays. « Les États-Unis sont un pays ami de longue date du Tchad que nous saluons pour ses grandes contributions envers la stabilité d’une région instable : d’abord par son action humanitaire, en accueillant plus de réfugiés que tout autre pays africain ; ensuite par son engagement courageux et déterminé face aux menaces terroristes.[…] Nous saluons la création du G5 Sahel qui exprime une volonté politique de haut niveau de la part des pays membres. […] Mais notre aide humanitaire au Tchad est deux fois plus importante que notre aide sécuritaire », affirme Richard Bell

À la suite de son allocution, le chargé d’affaires de l’ambassade a porté un toast en ces termes : « Vive l’amitié entre les États-Unis d’Amérique et la République du Tchad».

Pour joindre l’utile à l’agréable, Richard Bell et la secrétaire d’État aux Affaires étrangères ont coupé le gâteau d’anniversaire.

Laisser un commentaire