Tchad : une partie de l’opposition concocte une liste pour le CNDP

POLITIQUE – Une partie des partis politiques de l’opposition démocratique a procédé à la désignation des 15 représentants de l’opposition au sein du Cadre national de dialogue politique. Tchadinfos.com vous dévoile cette liste.

Alors que les regards sont tournés vers le chef de file de l’opposition pour convoquer une nouvelle assemblée générale, une partie des partis de l’opposition qui dit prendre ses responsabilités se sont réunis ce 21 juillet à la maison des médias du Tchad. A l’ordre du jour, la désignation des 15 représentants de l’opposition pour le renouvellement du bureau du Cadre national de dialogue (CNDP). A l’issue de cette rencontre qui n’a pas vu la participation du chef de l’opposition, Romadoumngar Félix Nialbé, une liste a été adoptée dont voici :

  1. Abdel Aziz Mahamat Zakaria ( CTDP)
  2. Alladoumngar Tedengarti (MRS)
  3. Brice Mbaimon Guedmbaye (MPTR)
  4. Djimdou yanlomtoloum (PJDS)
  5. Dr Nasra Djimasngar (Un nouveau jour)
  6. Gapili Bame Gondepne (AFP)
  7. Haroun Mahamat Barka (PPUD)
  8. Ire Kertoumar Francois (ACTUS)
  9. Mahamt saleh Maki (PUR)
  10. Mahamat Tahir Djibrine (PLEPT)
  11. Mora Touimbaye (PPRD)
  12. Natoi Allah Ringar (PISTE)
  13. Ngarledji Yorongar Le Moiban (FAR)
  14. Romadoumngar Nialbé Félix (URD)
  15. Yacine Abderamane Sakine (PR)

LIRE AUSSI : une bagarre suspend la rencontre de l’opposition pour la désignation des membres au CNDP

Pour Dr Djimet Bagaou Clément, président du comité de cette assemblée, il n’est pas question que le chef de l’opposition puisse travailler en parallèle avec d’autres personnes qui en réalité ne sont pas concernés par l’affaire de l’opposition, pour désigner les membres du CNDP ou faire une liste au nom de l’opposition démocratique. « L’opposition est responsable donc elle doit s’assumer dans toutes ses décisions. Ce n’est pas la majorité présidentielles ni un groupe d’individu qui doit désigner ses membres », affirme-t-il.

Il faut rappeler qu’en date du 18 juillet, l’assemblée générale convoquée par le chef de file de l’opposition pour les mêmes raisons a été émaillée de vives tensions ayant conduit à son report. Cette bagarre Dr Djimet Bagaou Clément la qualifie comme ‘’ un scenario monté de toute pièce pour avorter cet assemblée.

Reste à savoir si cette liste sera acceptée par le président de la République qui doit la valider.

Laisser un commentaire