Tchad : une nouvelle loi intervient en faveur de l’allaitement des enfants

Les parlementaires ont adopté un projet de la réglementation de la commercialisation de la distribution et de l’utilisation de substituts du lait et des compléments pour les enfants. Ce projet de loi intervient en faveur des nourrissons et enfants ayant un âge avoisinant 6 à 36 mois.

A la séance de plénière dirigée par le président de l’Assemblée nationale Haroun Kabadi ce vendredi 15 novembre, 148 députés ont voté pour le projet de loi portant réglementation de la commercialisation de distribution et de l’utilisation des substituts du lait maternel et des aliments de complément pour les nourrissons et les jeunes enfants de 6 à 36 mois en République du Tchad.

La loi en question est subdivisée en 11 chapitres, 2 sections et 60 articles. Cette loi vise à contribuer et assurer une alimentation adéquate et sans danger aux nourrissons et aux jeunes enfants. Un accent sera mis sur le contrôle de la commercialisation, de la distribution des produits de substituts du lait maternel et encourager l’allaitement au sein.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :