Tchad : une commission tripartite recommande la suspension de la faculté de médecine de l’université Emi-Koussi

La commission tripartite chargée d’étudier les conditions de création des structures de formation sanitaire vient de produire son rapport. Dans ses recommandations, la commission demande la suspension de la faculté de médecine dans deux institutions d’enseignement supérieur.

Selon les termes du rapport, la commission tripartite, composée du ministère de l’Enseignement supérieur, du ministère de la Santé et l’Ordre national des médecins, recommande que la faculté de Sfax délocalisée au sein de l’université Emi-Koussi soit suspendue. Argument avancé, l’université Emi-Koussi n’a pas reçu les agréments nécessaires pour abriter une faculté médecine. “il n’est nulle part fait cas d’enseignement de la médecine à l’université Emi Koussi dans son autorisation de fonctionner”, précise le rapport. 

Dans la même veine, la commission tripartite recommande aussi la suspension de la faculté de médecine de l’institut international de l’Afrique centrale de Moundou. 

LIRE AUSSI : l’Ordre des médecins demande la fermeture de deux facultés de médecine privées

Il est reproché aux structures d’enseignement supérieur privé de ne pas respecter les textes qui les régissent. La commission tripartite recommande aux deux ministères d’initier un arrêté qui cadre la délocalisation d’une faculté étrangère dans le pays. 

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr Houdeingar David Ngarimaden de s’interroger sur le cas des étudiants qui font cours déjà dans ces écoles. Son collègue de la Santé publique, Aziz Mahamat Saleh dit prendre acte des recommandations.  

Laisser un commentaire