Tchad : une baisse des recettes estimée à 45% pour 2016

 

Le Conseil ordinaire des ministres a adopté ce 06 octobre 2016, le Projet de loi rectificatif à la loi n°009/PR/2016 du 15 juillet 2016 portant Budget général de l’Etat pour 2016.

Selon le compte rendu de Mme Madeleine Alingué, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, la baisse des recettes est estimée à 45%, « avec un déficit budgétaire de l’ordre de 274 092 635 000 FCFA ». D’où, l’importance de la mise en application des 16 mesures de réformes d’urgence qui permettra de ramener le niveau des dépenses à 31%,

Pour couvrir cet écart budgétaire, il est prévu de recourir au financement intérieur constitué par les obligations et les bons du trésor assimilables, le décaissement du FMI et les appuis des partenaires techniques et financiers tels que la Banque Mondiale, l’Union Européenne et la Banque Africaine de Développement. Aussi, selon le compte rendu de la porte-parole du Gouvernement, « la mobilisation et la diversification des ressources doivent constituer une priorité pour chaque département ministériel en vue d’améliorer les recettes de l’Etat.

Il convient de relever que, la modification de la Loi des finances initiale2016 intervient suite à la faiblesse des recettes due à : « la chute du prix du pétrole ; la persistance des menaces sécuritaires et, la baisse des recettes des principales régies notamment de la douane et des impôts ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :