lundi 26 septembre 2022

Tchad : une antenne de la chambre africaine de commerce et de services ouverte à N’Djaména

La cérémonie de l’ouverture de l’antenne de la Chambre africaine de commerce et de services (CACS), a eu lieu, ce lundi 9 mai au siège à N’Djaména.

L’objectif à terme de l’ouverture de cette antenne est de participer au plaidoyer patronal local en relation avec les enjeux régionaux et continentaux. “La Chambre Africaine de Commerce et de Services a pour mission de tisser des liens d’affaires entre nos membres et d’ériger des points commerciaux entre les différents pays. Les profondes relations qui s’opèrent aujourd’hui, interpellent au plus haut niveau et projettent dans des défis majeurs auxquels nous devons faire face” a souligné le point focal Tchad et président de la commission libres échanges de la CACS, Djamal-Addine Abdel-Aziz Haggar.

La Chambre africaine de Commerce et de Services est une plateforme de création de valeur dont l’objectif est de faciliter l’implantation des entreprises du continent, notamment celles de la sous-région ouest-africaine, et de fertiliser leurs intérêts dans le terreau exceptionnellement fécond des provinces du sud du Maroc. Conçue pour servir de véhicule qui matérialise les dynamiques économiques portées par les territoires et ancrer le positionnement des régions du Sud en tant que trait d’union entre l’Afrique et le reste du monde.

Pour y arriver, Djamal-Addine Abdel-Aziz Haggar compte sur la collaboration de tous. “C’est pourquoi, il est nécessaire de faire face et de retrousser les manches pour arriver à nos objectifs, aplanir les obstacles entravant le développement et contribuer à l’essor de nos entreprises“.

Le président de la chambre africaine de commerce et de services (CACS), Abdelmounain Faouzi a déclaré que la chambre Africaine a pour vocation de tisser des liens d’affaires entre ses membres et d’ériger des ponts commerciaux entre le Maroc et leurs différents pays d’origine.

La mission de la CACS est :

  • Promouvoir les relations commerciales et industrielles entre les acteurs économiques marocains et ceux des autres pays africains;
  • Renforcer la compétitivité des entreprises, les membres de la CACS, à travers la formation, le renforcement capacitaire, le conseil, l’incubation et l’accélération des start-ups;
  • Faciliter l’implantation et le développement des entreprises marocaines dans les autres pays africains, et inversement;
  • Développer le potentiel international des entreprises africaines en général, et marocaines en particulier.

C’est une chambre qui vient compléter et apporter dans un dispositif aussi riche sur la région mais sur le continent. Le fait d’ouvrir l’antenne au pays, c’est aussi de domicilier au niveau de ces antennes et d’en faire un pont qui leur rappelle leur cursus et garder le contact avec l’ensemble des opérateurs économiques et relie aussi avec les autres” indique le président de la CACS.

La Chambre africaine de Commerce et de Services est implantée à Dakhla, dans l’une des régions les plus dynamiques d’Afrique, et jouit d’un emplacement stratégique au ceur des échanges commerciaux internationaux.

Laisser un commentaire

économie

DNIS: Oumar Abouna sur la politique fiscale – «nous venons après le Nigeria et l’Afrique du Sud en termes des pertes fiscales»

Oumar Abouna participant au Dialogue National Inclusif en qualité de personne ressource a plaidé pour une politique fiscale permettant un meilleur recouvrement des ressources....

Martin Lappel, ce déficient visuel qui montre le chemin

Portrait - Martin Lappel est un enseignant spécialisé des élèves handicapés visuels. Il dirige le Centre des Ressources pour Jeunes Aveugles (CRJA). Ce jeune...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité