mardi 4 octobre 2022

Tchad : une agence turque remet des machines à coudre aux femmes vulnérables

L’Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) au Tchad a remis des machines à coudre aux femmes vulnérables membres de l’ONG des associations des veuves et orphelins civils d’Assinet (AVOCA), ce lundi 25 avril au quartier Diguel-Salay. Ce, après avoir formé durant deux semaines ces femmes en couture.

Deux semaines après avoir lancé la formation en couture pour les femmes vulnérables membres de l’ONG des associations des veuves et orphelins civils d’Assinet, Tika a remis ce 25 avril a remis des machines à coudre à ces dernières pour leur insertion socio-économique.

L’objectif de cet atelier de formation, faut-il le rappeler, est de permettre aux participants de bénéficier des expériences et de savoir-faire des formateurs en matière de couture. Ainsi, pendant les travaux, les participants ont échangé avec les formateurs sur les techniques de couture, suivant une approche d’apprentissage pratique avec des simulations de groupe.

L’ambassadeur de la République turque au Tchad, Kemal Kaygisiz, a souligné que la formation a permis aux femmes d’acquérir des nouvelles connaissances qui permettent d’affronter de nouveaux défis dans la vie associative et aussi professionnelle. “J’invite tous les bénéficiaires de mettre en pratique ce qu’ils ont appris afin d’améliorer le rendement a tous les niveaux” appelle-t-il.

Aché Hamid Abdoulaye présidente de l’ONG AVOCA a relevé que durant 5 semaines ces femmes ont appris à coudre de pantalon, de robe, de boubou, de jupe et chemise pour les femmes, etc. ” Elles étaient intelligentes ces femmes… Les documents que vous avez reçu aujourd’hui, ne gardez pas comme ornement il faut l’utiliser“, exhorte-t-elle.

Au terme de cette formation, la Ministre de la Formation Professionnelle et des Métiers, madame Kassiré Isabelle Housna qui avait ouvert cette formation, espère mettre désormais, à la disposition de l’ONG-AVOCA, des couturières sur lesquels elle pourra s’appuyer pour le développement des activités génératrices de revenus par la couture. “TIKA est convaincue autant que moi que vous saurez mesurer à sa juste valeur les rôles qui sont les vôtres dans le processus entrepreneurial de l’ONG-AVOCA pour son autonomisation“, a-t-elle souhaité.

Laisser un commentaire

économie

Burkina Faso : l’ONU appelle les nouveaux putschistes à préserver la “paix et la stabilité”

Après la démission du président de la transition, le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, à la suite du coup d’État mené par les hommes...

Batha : Onape forme 30 filles en teinture des pagnes indigo

Le préfet du département du Batha Ouest, Sadick Mahamat Iga représentant le gouverneur a présidé ce 3 octobre, la cérémonie de lancement de la...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
955 votes · 956 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité