Tchad : un défenseur des droits de l’homme suspendu de ses fonctions par un tribunal de N’Djaména

Tchad : un défenseur des droits de l’homme suspendu de ses fonctions par un tribunal de N’Djaména

Le président du tribunal de grande instance de N’Djaména, Hamid Moustapha Nour, par une ordonnance signé le 12 août a suspendu le secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH), Mahamat Nour Ibedou.

Selon  l’ordonnance, c’est une affaire qui oppose le SG Ibedou et un membre du comité exécutif. Le document intitulé « ordonnance au pied de la requête » déclare « la suspension du secrétaire général de la convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme(CTDDH) , le nommé Mahamat Nour Ibedou de ses fonctions ».

Un commentaire

  1. Peter
    14 août 2020 at 13 h 49 min Répondre

    C’est juste par ce qu’il devient de plus en plus embrouillant. C’est dommage pour un pays qui se dit démocratique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :